Je dois avouer que je trouve difficile de ne pas pouvoir me détendre ni partir pendant seize semaines à chacune de mes sessions d’école. J’étais donc contente de tomber sur cinq livres qui m’aideront à décrocher pendant ma semaine de relâche.

Je pars en Inde — Véronique Daudelin

Crédit : Renaud-Bray
 

Le format de ce livre m’a captée tout de suite ; il est improbable et se glisse bien dans un sac à main. Les premières lignes du livre aussi : « Je pars. Il faut que je parte. » Je me retrouve un peu dans ce personnage, déjà, avant même de le commencer. Ce livre n’est pas une fiction, Véronique est réellement partie quatre mois en Inde. L’Inde change des vies, semble-t-il, j’ai bien hâte de voir comment elle a changé la sienne.

Pourquoi pars-tu, Alice? – Nathalie Roy

Crédit : Renaud-Bray
 

J’ai toujours bien aimé Nathalie Roy et on dirait que ne suis pas la seule. La sortie de ce livre, au printemps, a fait beaucoup de bruit. J’étais donc bien contente de mettre la main dessus. C’est l’histoire d’une mère de famille qui laisse tout pour partir sur le scooter de sa fille. J’ai bien hâte de voir si j’accrocherai autant qu’avec le premier.

Boucar disait… pour une raison X ou Y — Boucar Diouf

La quatrième de couverture dit : « Ce livre est une exploration humoristique et scientifique sur la reproduction humaine. » En jetant un coup d’œil rapide à l’intérieur, ça semble un dictionnaire expliquant scientifiquement chaque questionnement de l’humain en lien avec les relations amoureuses et la sexualité. Ce que j’aime de lire Boucar, c’est qu’il a toujours de belles anecdotes à raconter. Ça promet!

Quelque part entre toi et moi — Annie Quintin

Crédit : Renaud-Bray
 

C’est l’histoire d’un couple qui s’aime sauf qu’elle vit avec un trouble obsessionnel compulsif qui nuit grandement à leur relation. Ils tentent tout de même de sauver leur couple. J’ai hâte de lire, ça semble rafraîchissant comme style d’écriture, écrit en alternance entre sa vie à elle et sa vie à lui.

Le jour où les lions mangeront une salade verte — Raphaëlle Giordano

Crédit : Renaud-Bray
 

L’automne dernier, j’ai littéralement dévoré le premier roman de cette auteure, Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Ce roman, tout comme son premier, est un roman qui pousse au développement personnel au travers d’une fiction.
 
En espérant vous détendre un peu avec ces suggestions! 

Plus de contenu