La misogynie sur les réseaux sociaux, c'est non!

Crédit photo: Facebook de Tout le monde en parle

Dimanche soir, Martine Delvaux a été invitée à Tout le monde en parle pour parler des boys clubs. Elle est d’ailleurs l’auteure d’un livre qui porte le même nom.  

Les boys clubs sont des lieux de pouvoir qui sont surreprésentés par des hommes très souvent blancs, cisgenres et  hétérosexuels. Les femmes peuvent tenter d'occuper ces espaces, mais elles font face à beaucoup d’obstacles et de préjugés qui les empêchent d’y être incluses au même titre que les hommes. Plus on diffère de la « norme » privilégiée, plus il est difficile d’accéder à ces boys clubs.  On retrouve des boys clubs dans toutes les sphères privilégiées de la société, que ce soit en politique, dans les médias, dans les postes de haute direction ou en ingénierie, par exemple.   

Bien évidemment, Martine ne pouvait prendre publiquement la parole sans être insultée sur les réseaux sociaux le lendemain. Les messages laissés par un certain Norman Mc Neil, qui est également membre de la Meute, soit dit en passant, ont fini par donner raison à Martine. Ce dernier a commencé par lui envoyer un message privé pour l’intimider.

 

Parce que c’est bien connu. Les femmes ne servent qu’à jouir d’un pénis bien bandé… 

Mais cela n’était pas suffisant. Trop fier de son coup, "Norman" est allé afficher son opinion « éclairée » d’homme blanc privilégié sur sa page Facebook.   

 

 

La réaction ne s’est pas fait attendre sur les réseaux sociaux. Plusieurs pages ont dénoncé cette publication en appelant les utilisateurs à la signaler. Plusieurs personnes ont écrit des commentaires sous la publication en question pour expliquer à quel point des propos de la sorte sont inacceptables. Suite aux commentaires, Norman en rajoute.   

 

 

On est en 2019. Il est donc dommage que les femmes qui prennent publiquement la parole doivent encore subir des commentaires haineux sur les réseaux sociaux.

Messieurs, le monde ne tourne pas seulement autour de vous.

Écoutez-nous et tenez compte de ce que nous avons à vous dire.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES