La face cachée de Margo : les impressions des collabos!

Crédit photo: http://beforehurricane.blogspot.ca/ La face cachée de Margo : les impressions des collabos!
Le prochain compte-rendu du #TPLBOOKCLUB (à paraître la semaine prochaine) portera sur La face cachée de Margo, un autre roman de l’auteur John Green. À moins de vivre sous une roche, vous savez aussi que l’adaptation cinématographique sera en salle dès DEMAIN! Pour l’occasion, quelques collabos ont également lu le livre et ont décidé de partager leurs impressions sur celui-ci. GARE AU SPOILERS! Sinon, pour regarder la bande-annonce, c'est ICI
 
 
Avertissement : *SPOILERS* *SPOILERS* *SPOILERS* *SPOILERS* *SPOILERS* *SPOILERS* Marie-Eve J.
Je trouve l'idée de l'histoire en général très bonne, j'étais très intriguée au départ et avant que Margo ne disparaisse, j'étais vraiment into it. Par contre, une fois que Quentin la cherche, ça commence à être long et je trouve ça irréaliste que personne ne se préoccupe plus de la disparition de Margo. Même pas la police! Il se passe de longs moments avant que quelque chose n'arrive et je trouve que ça fait perdre l'intérêt de l'histoire un peu. PIS J'AURAIS VRAIMENT VOULU QUE QUENTIN ET MARGO FINISSENT ENSEMBLE PLUS QUE ÇA.
 
Perrye-Delphine
J’ai apprécié la première partie du roman consacrée aux vengeances de Margo, car elle était très prenante. J’ai trouvé la deuxième partie ennuyante. On dirait qu’elle n’aboutissait à rien et que les indices ne menaient nulle part. Par contre, la troisième partie était vraiment réussie et la fin de l’histoire est une bonne leçon de vie. J’ai trouvé la partie sur les apparences intéressante. Le tout nous mène à réfléchir sur qui on est réellement, les facettes que l’on veut montrer de nous et la façon dont les gens nous perçoivent. Les personnages principaux sont attachants, drôles et solidaires entre eux, même si, parfois, Quentin m’énervait. Je le trouvais désespéré de vouloir trouver Margo à tout prix, mais à la fin, j’ai compris pourquoi. C’est un bon livre qui se lit rapidement et que je recommande.
 
Catherine T.
Je suis embarquée dans l'histoire dès la première page. J'aime le côté sarcastique du narrateur; je me suis souvent surprise à sourire devant le livre! J'aime aussi le fait que le narrateur soit un gars, je trouve que ça fait changement de la plupart des romans pour jeunes qui sont populaires ces temps-ci. Je trouvais ça poétique par bouts, par exemple : « Margo aimait tellement les mystères qu'elle en est devenue un. » Cette phrase m'est vraiment restée en tête. C'est intrigant et on se demande ce qui s'est passé avec la fameuse Margo!
 
Audrey B.
Le roman se lit rapidement et le titre est accrocheur. Il ferait une bonne lecture de plage cet été. J’ai moins aimé la traduction à la française, avec des termes comme « CM2 » et « le bahut », qui ne correspondent pas à notre réalité québécoise. Je crois qu’en tant que traductrice, je suis condamnée à décortiquer toutes les traductions françaises que je lis et à me demander ce que j’aurais fait à la place. Au début, j’ai aussi trouvé que Margo n’était pas développée comme un personnage à part entière, mais qu’elle faisait plutôt office de Manic Pixie Dream Girl (MPDG), destinée à valoriser et à faire grandir le personnage principal masculin. Finalement, la prise de conscience de Quentin à la fin du roman sert à briser le stéréotype de la MPDG et à avertir le lecteur qu’il est malsain de projeter ses idéaux et ses attentes sur l’objet de ses désirs. Une bonne leçon pour le jeune public cible du livre.

Êtes-vous plus du genre à lire le livre ou à voir le film?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES