J'aurai toujours un chat

Crédit photo: Unsplash

J’ai partagé ma vie avec des animaux depuis aussi longtemps que je me souvienne. Une famille de cinq, avec un chat ou un chien toujours dans les parages. Moi, j’ai toujours été un peu solitaire, préférant de loin la compagnie des livres, de la musique, de ma tablette à dessin, que celle des bandes d’amis qui partent faire la fête.

Enfin, j’aurais beau chercher, je trouverais toujours 1001 raisons qui expliquent mon amour et mon attachement aux animaux, de compagnie ou sauvages. Et c’est quelques-unes de ces raisons que j’aimerais partager aujourd’hui, que ce soit pour sensibiliser ceux qui ne connaissent pas ce privilège, ou encore, juste pour partager.

Au moment où j’écris, j’ai ma chatte couchée contre moi, dos à ma cuisse, recroquevillée en boule, pattes en l’air… Réalisez-vous ce privilège? Partager cette confiance avec un être vivant alors que nous parlons deux langages différents, incompréhensibles l’un pour l’autre. Au fil des mots, des regards et des caresses, au fil des attentions, de la nourriture (oui, je ne me méprends pas), un lien unique se tisse entre deux êtres d’espèces différentes.

Crédit: Jacynthe Fournier-Rémy, 14 ‎mars ‎2017

En confiance, l’animal nous accompagne et nous regarde vivre. Il nous assiste dans nos devoirs en s’écrasant sur nos cahiers pendant ta révision. Elle décide qu’à 3h du matin, nos pieds sont une menace à déchiqueter sur-le-champ. Ou encore, elle nous regarde droit dans les yeux et miaule, ronronne, et nous flatte avec sa petite patte de velours.

J’énumérerais à l’infini des moments cocasses, hilarants, bouleversants, privilégiés, que mes animaux m’ont fait vivre.

J’ai perdu trois chats dans ma vie. La première fois, j’étais en voyage, je n’ai pas pu l’accompagner. La deuxième fois, c’était mon chat âgé de 19 ans qui accompagnait mes jours, mes nuits, mes joies et mes peines depuis mes sept ans. Cette relation fut unique et inoubliable et, jusqu’à la fin, j'ai témoigné a mon chat mon amour et ma reconnaissance pour tout ce qu’il m’a apporté. La semaine passée, ce fut ma troisième, avec qui j’ai passé 12 trop courtes années.

Pour ceux qui craignent l’euthanasie, j’ai envie de vous dire: n’ayez pas peur. Pour ma part, mes deux expériences avec des vétérinaires différents ont été faites avec tellement de soin, de délicatesse et d’empathie. Vivez ces derniers instants à l’image de tout l’amour que vous avez partagé. C’est un moment qui doit se vivre purement dans l’instant présent, car plus que jamais, ces yeux si vifs ont besoin des vôtres, avec toute la tendresse qu’ils recèlent.

Kitsch, mais profitez de chaque instant avec vos précieuses créatures. Admirez leur grâce, leur intelligence, leur personnalité, leur maladresse, leur curiosité. C’est juste vraiment un privilège d’en être témoin. Et c’est pour ça que j’aurai toujours un chat: ma vie sans leur magie n’en serait pas une.

Et à ceux qui ont déjà tenu le discours : « Mais, c’est juste un animal de compagnie. », eh bien… Je me dis souvent que mes chats sont mes enfants, ou parfois même ma sœur, ou mon meilleur ami… Mais non, rien n’est plus juste que ce qu’ils sont en effet: des animaux de compagnie.

Oui, des êtres vivants qui partagent des moments de nos vies comme absolument personne d’autre sur Terre.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES