Disclaimer : Je ne suis ni entraîneure, ni coach. J'ai 10 années d’expérience de coureuse qui a relevé de beaux défis, et je partage mes meilleures astuces pour courir en respectant son corps ET en se lançant des défis.  La course est un sport exigeant et gratifiant qui devient une réelle source de bonheur lorsque pratiqué de façon sécuritaire et adaptée à votre niveau. Écoutez toujours votre corps pour éviter les blessures et consultez un professionnel QUALIFIÉ si vous n’avez jamais couru auparavant et que vous souhaitez commencer.

Il y a 10 ans, j’ai commencé à courir car j’aimais le sentiment de liberté que la course infusait dans tout mon corps. Mon cœur pompait mon sang brûlant jusqu’à la moindre extrémité de mes veines et pendant de brefs instants, j’avais l’impression de voler.
Aujourd’hui, je cours pour m’évader du quotidien et pour me dépasser. J’ai 3 demi-marathons à mon actif et des milliers de kilomètres parcourus. La course est mon happy-place

Si vous avez envie de courir pour le plaisir ou pour vous lancer des défis, les choses les plus importantes sont votre état de santé, et le temps et les efforts consacrés à la course. La morphologie ne joue un rôle que si vous visez la performance dans des compétitions. 
Oui, certaines personnes sont génétiquement bâties pour la course : longues jambes, torse mince et squelette léger. Elles possèdent souvent très peu de masse graisseuse et musculaire, et ont un muscle cardiaque puissant. Elles sont prédisposées à la course à cause de leur morphologie, mais l’entraînement joue un immense rôle dans leurs performances. 
Et le plus important : courez seulement si vous aimez ça. Point. Un sport doit vous apporter du bonheur. C'est un temps pour prendre soin de soi et se défouler! 

Sans plus tarder, voici mon top 5 des astuces pour courir comme un.e (insérer l'animal de votre choix). 

Les bons souliers 
La bonne paire de souliers fait passer la course meh à wow. Il existe des milliers de modèles sur le marché, pour différents types de foulée, terrains et distance parcourue. Pour choisir les souliers parfaits, j’aime visiter les boutiques spécialisées ou des professionnels analyseront ma posture et ma foulée. Ça vaut la peine de payer 100 $ pour des souliers de course, mais on peut aussi surveiller les rabais! #JeSuisCheap 
Quelques adresses :
Le coureur nordique à Québec
Boutique courir, rive-sud de Montréal
La maison de la course, plusieurs adresses dans la région de Montréal 

ON / OFF 
Courir est un sport d’endurance qui en demande beaucoup au cœur. Pour renforcer notre muscle cardiaque, les intervalles sont un moyen efficace qui a fait ses preuves! Équipez-vous d’une montre ou de votre cellulaire avec timer et c’est parti! #boum-boum 
 
Débutants (x 8 – 10)

  • ​30 secondes de course à 80 % de l’effort maximal
  • 1 min de marche ou de jogging léger

Intermédiaires (x 12 – 15 )

  • 30 secondes de courser à 80 % de l’effort maximal
  • 30 secondes de jogging léger

Avancés (x 10 – 15)

  • 1 minute de course à 80 % de l’effort maximal
  • 30 secondes de jogging léger à modéré

Pas plus compliqué que ça! Finissez le tout par une marche de 5 minutes pour vous détendre. En courant des intervalles 2 – 3 fois par semaine, vous verrez rapidement votre cadence et votre endurance s’améliorer.

Habillé.e comme un oignon
Je cours hiver comme été. En été, je porte un short et une petite camisole pour m'aérer au maximum. En hiver, j'avais tendance à toujours mettre 4 épaisseurs de chandails et 2 leggings, pour finir détrempée dans ma sueur après 1 km. Ma collègue m'a donné le conseil suivant : habille-toi comme s'il faisait 10 degrés de plus. Et choisis des couches de vêtements minces que tu peux enlever à ta guise si tu as trop chaud malgré tout. Merci #ChèreCollègue!
Le foulard de type Buff est merveilleux si vous souhaitez courir à l'année car il fait tout ça :

Se trouver un.e partenaire de course
Pour s’encourager mutuellement et découvrir de nouveaux endroits où aller courir, un.e partenaire de course, c’est précieux! Même si vous ne courez pas toujours ensemble, vous pouvez compter l’un.e sur l’autre. Sœur, ami.e, frère, parents, chum, blonde, collègue : trouvez cette perle rare qui ensoleillera vos courses et vous les siennes! J’ai de la chance car mon amoureux est un excellent coureur. Des 5 km aux demis-marathons, nous courons ensemble, nous nous motivons, et nous partageons nos progrès, succès, fails, victoires, astuces et courbatures.

 
Musique on fleek
La musique est mon alliée. J’organise ma playlist de course pour stimuler mon niveau d’énergie et ma motivation tout au long de la distance à parcourir pour mieux gérer les hauts et les bas.
Notre énergie est intimement liée à notre motivation, laquelle peut être stimulée par la musique.
Pour une course de 5 – 8 km (20 – 40 minutes), voici comment je sépare mes chansons :
5 – 10 premières minutes 
Mon corps est excité à l’idée de courir, mais je ne veux pas brûler toute mon énergie durant les 2 premiers kilomètres. Je commence à courir à une cadence modérée en accélérant progressivement. Au début de chaque course, j’écoute 5 de mes chansons préférées appartenant aux genres suivants : disco, pop, funk, rock classique. C’est rythmé et entraînant, sans être trop stimulant. Juste assez pour démarrer la machine!
10 – 20 minutes suivantes
J’attends l’apogée de mon niveau d’énergie après 10 – 15 minutes de course. Mes foulées sont plus rapides même si je ne fais pas plus d’efforts. Pour laisser mon corps profiter de ce high naturel, ma playlist bascule vers des chansons plus slow : jazz, blues, soft rock/pop, country. Je veux éviter de me stimuler et de me survolter avec des chansons rythmées ou agressives.
5 – 10 minutes suivantes
Les derniers kilomètres! Déjà! À ce stade, mon high s’est envolé et je ressens un down d’énergie. C’est le temps de sortir l’artillerie lourde pour me donner une grande claque dans le dos : les classiques du rock. ACDC, anyone?
Sortez les chansons qui vous font vibrer!
Pour les distances plus longues (10 – 30 km), je répète ces étapes selon les hauts et les bas de la course, mais la phase finale dure plus longtemps!
(Franchir la ligne d’arrivée sur The Final Countdown, c’est épique)

Voilà! J’espère que ces trucs de coureuse vous ont aidé.es, et que je vous ai transmis un peu de ma passion pour ce sport merveilleux qu’est la course.

Quelles sont vos meilleures astuces lorsque vous pratiquez votre sport préféré?

Plus de contenu