Je vous avais déjà mentionné mon amour inconditionnel pour la série Orange Is the New Black. Les personnages m’inspirent un peu plus à chaque épisode à travers leurs nuances d’arc-en-ciel. Par contre, je dois avouer mon crush infini sur une actrice en particulier. Laverne Cox fait chavirer mon cœur. En fait, je crois qu’elle fait même partie de mon top 5 des gens les plus awesome de la planète!

Il y a quelque temps, la jeune femme de 30 ans a posé nue pour Allure magazine en compagnie d’autres actrices. Pour moi, ce cliché rayonne et exprime tout l’amour que Laverne Cox donne à son corps.
 


Crédit : Allure Magazine

Cette lumineuse photo d’une femme forte et fière a toutefois été vivement critiquée… par d’autres femmes. Étrangement, aucune des quatre photos des autres muses ayant posé toutes nues pour le magazine n'a fait controverse. Pourquoi donc? Parce que Laverne Cox est une femme transgenre.

Pour moi, une femme transgenre est une femme à part entière. Apparemment, ce n’est pas le cas pour tout l’internet. Certaines auteures se disant féministes de la blogosphère se sont outrées. En lisant certaines de leurs réactions, j’ai eu un petit vomi dans ma bouche.

La bloggeuse Meghan Murphy, qui se qualifie de féministe, a été très loin dans ses propos. Elle a écrit que le corps de Laverne Cox n’était qu’une version cartoon du corps de la femme comme il est défini dans l’industrie de la pornographie. En réponse à cette affirmation, ma foi très pouiche, Laverne Cox a questionné la blogueuse pour savoir si celle-ci la considérait comme une femme. Réponse glaciale à sa question : non.

*Soupir de désolation illimitée*...

Pour moi, une femme, c’est toute personne qui se définit comme telle. Pour citer la bande dessinée Assignée garçon : « Je ne suis pas une fille dans un corps de garçon. Je suis une fille et c’est mon corps. Les filles ont toutes sortes de corps. »
 


Crédit : Assignée garçon/Facebook

Le principal argument des féministes exclusionnistes, comme Meghan Murphy, est que la seule définition du sexisme est l’oppression de l’homme par la femme et que les femmes trans sont des hommes qui parodient les femmes. Par conséquent, les femmes comme Laverne Cox ne pourraient pas se proclamer féministes. Selon moi, cette définition devrait être mise aux poubelles et expulsée au dépotoir le plus vite possible!

La réalité c’est que les femmes trans sont des femmes à part entière et elles aussi peuvent être victimes de sexisme, point à la ligne.

Laverne Cox a voulu passer un message positif à travers sa photo. Elle voulait prouver qu’une
femme noire transsexuelle pouvait être belle. Je crois que c’est tout ce que l’on doit retenir de cette image : Laverne Cox est une femme belle et inspirante dans toutes ses nuances.
 


Crédit : giphy

Page d'accueil