02Cet été, ma blonde m’a demandé en mariage sur le bord du fleuve de ma région natale : c’était magique. On a visité l’endroit de la cérémonie, qu’on imaginait avec les couleurs d’automnes : c’était magique. On l’a annoncé à notre famille, nos amis et nos proches : c’était magique. On a pris les rendez-vous pour magasiner nos robes de mariée : c’était moins magique...

Si j’avais peine à imaginer que je me marierais un jour, il était presque plus difficile pour moi d’imaginer que je porterais une robe de mariée. En temps normal, les talons hauts sont un obstacle à mon intégrité physique (et celle des autres au passage) et porter des collants me fait remettre en question le but de ma journée tellement je trouve ça désagréable.

Étant taille plus, je partais avec l’idée que ça allait être un moment plus ou moins plaisant, que je n’allais pas pouvoir magasiner dans les mêmes boutiques que ma blonde, que la conseillère allait me faire savoir que je n’aurais pas beaucoup de choix en me jugeant, les lunettes au bout du nez. Bref, que ça allait être plus compliqué et que je finirais ma journée en me sentant comme une grosse patate molle!

Quelles étaient mes options? La grosse robe bouffante avec une petite veste pour cacher mes bras, ou le modèle « sirène », qui sur moi, est l’équivalent d’un rouleau de pellicule plastique qui coûte beaucoup trop cher. Évidemment, il y a quelques options intéressantes entre les deux…

C’est là que nous sommes tombées sur la boutique Espace Blanc de Blancs. Direction McMasterville, comme quoi il n’y a pas que la rue Saint-Hubert!

Crédit:espaceblancdeblanc

La seconde où je suis entrée dans la boutique, c’était comme si j’arrivais à un souper chez mes besties que je n’avais pas vu depuis longtemps. Il manquait juste les bulles (à cause de la Covid et qu’il était 10h du matin…mais principalement à cause de la Covid). C’est un peu gênant à avouer, mais je suis partie avec l’impression que je m’étais faite de nouvelles amies.

 

Crédit:espaceblancdeblanc

Ma conseillère Jessica a été simplement formidable avec moi. Elle m’a mise en confiance tout de suite et jamais je n’ai senti que mon expérience aurait été différente si j’avais été mince. Fait intéressant : tu n’as pas accès aux robes. Tu lui parles de ta robe idéale et elle part en arrière…pour en revenir plein les bras! En plus de t’éviter de devenir rapidement overwelmed devant 200 robes de mariée plus ou moins blanches qui se ressemblent toutes, celles-ci ont l’air d’avoir été conçues pour toi!

Jessica a tellement bien fait son travail que j’ai fait mon choix en 22 minutes! Pas la peine de vous dire que c’était un record pour la boutique. La troisième ou quatrième était la bonne (je ne me souviens plus, ça a été trop vite!). Ironiquement, ma robe est celle que j’avais le moins hâte d’essayer au départ, en me disant que ce n’était pas moi. Heureusement, Jessica est une pro et le savait depuis le début. Je n’ai pas eu de misère à lui faire confiance.

Jessica Justine
Crédit:espaceblancdeblanc

Si vous voulez un safe space où choisir votre robe pour le grand jour, avec des femmes aux personnalités de feu qui vous font sentir comme à la maison, c’est clairement chez Espace Blanc de Blancs que ça se passe. D’ailleurs, Justine la proprio aime bien se promener nue pied dans la boutique, ce qui pour moi est le summum du confort dans la vie.

Vous pouvez vous inspirer sur leur compte Instagram, ça donne le goût!

Page d'accueil