5 raisons d'aimer Estelle Bachelard, bédéiste, illustratrice et femme inspirante

Crédit photo: Bach illustrations/Facebook 5 raisons d'aimer Estelle Bachelard, bédéiste, illustratrice et femme inspirante
Dernièrement, je suis retombée en amour avec les BD. J’en ai lu beaucoup et j’ai particulièrement aimé C'est pas facile d'être une fille tome 1 et 2 d'Estelle Bachelard alias Bach. 
Crédit : C'est pas facile d'être une fille de Bach/Éditions Mécanique Générale
Voici cinq raisons qui font que j'ai renouvelé mon amour pour cet art grâce à Estelle :
 
1. Elle pète la gueule aux préjugés sur les bandes dessinées
La BD n’est pas une sous-catégorie d’art. C’est même très complet. Un joyeux mélange d’art visuel et de littérature, quoi demander de mieux? Je ne veux plus entendre une seule personne dire que les BD sont des livres pour enfants. Bach est très douée pour créer un sentiment d'appartenance chez ses lecteurs, particulièrement grâce à l'humour ou à l'actualité, et j'adore ça!
Crédit : Bach illustrations/Facebook
2. J'aime encourager les auteures
Il y a encore de gros préjugés envers les auteures féminines, et je crois que c'est important de promouvoir leur travail. Les écrits des hommes sont lus et applaudis autant par les demoiselles que par les damoiseaux, alors que les auteures sont souvent boudées par le lectorat masculin.
 
3. Elle fait de l'art engagé et se proclame haut et fort féministe
Les BD dites « pour les filles » avec des personnages majoritairement féminins peuvent véhiculer des messages plus profonds que vous ne le pensez. Bach se fait souvent critiquer par rapport à son statut de féministe. Certains ne comprennent pas qu'une BD « féminine » peut AUSSI être féministe... Il est possible d'aimer les chaussures et le maquillage, et de défendre les droits des femmes! Pour les sceptiques (et les autres), allez voir ce qu'elle fait dans la Gazette des femmes.
Crédit : Bach illustrations/Facebook
 
4. Ses idées me touchent directement
Ses illustrations me font toujours sourire. Je trouve qu'elle est une artiste universelle : elle peut plaire aux cat ladies, aux mordus de la mode, aux geeks, aux féministes et, bref, à pas mal de monde.
 
Les histoires de toupet, ça vient toujours me chercher.
Crédit : Bach illustrations/Facebook
 
5. Elle encourage les autres artistes
J'adore quand les artistes s'entraident! Je trouve ça beau et tellement important. Le domaine artistique n'est pas facile et, quand on donne gratuitement de la visibilité à d'autres, ça crée un beau réseau généreux. T'sais, elle a même dessiné Safia Nolin et Florence and the Machine!
 
Crédit : Bach illustrations/Facebook
 
Vous aussi, retombez en amour avec les BD en suivant la belle Estelle sur ses pages Facebook et Instagram!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES