Lorsqu'on a quelques jours de congé devant nous alors qu'il fait froid et que les rassemblements ne sont pas tout à fait à l'horaire, on peut passer un long moment à chercher de quoi se divertir sur Netflix ou toute autre plateforme de diffusion. Et POURTANT, plusieurs séries méritent d'être vues et revues; c'est le cas de ces 8 séries « girl power » que je vous présente aujourd'hui!

Buffy contre les vampires (1997-2003)

Pour connaître toutes les raisons pour lesquelles vous devez l’écouter, par ici!

Brièvement, voici la parfaite série où une héroïne porte le poids du monde sur ses épaules, en plus de devoir le sauver à répétition. Buffy est réaliste, malgré sa force surhumaine. Elle est profonde, vulnérable, complexe et tellement forte, malgré tout ce qu’elle doit endurer. Elle et tous les personnages de cette série font vibrer ma petite corde « girl power » à l’intérieur.

 

I am not okay with this (2020 - ...)

Une adolescente « normale » et peu populaire doit composer avec la perte d’un parent, la gestion de ses émotions, et les étranges et imprévisibles éclats d’énergie qui accompagnent certains de ses excès de colère… Vraiment, une magnifique trouvaille à dévorer, où la beauté et la cruauté de l’adolescence féminine se côtoient de près.

 

Grand Army (2020 - ...)

Je ne l’ai pas encore terminée, mais j’ai été agréablement surprise par cette série a priori « ado », qui ose aborder de front des thèmes tels que le racisme, le slut shaming, le body shaming, et ce, très souvent à travers un discours ouvertement féministe. De l’audace à savourer pleinement! C'est comme Les Frères Scott, mais moderne et plus mature!

 

The Fall (2013-2016)

Une série que je ne me tanne pas de réécouter, pour sa qualité narrative et cinématographique, mais aussi pour sa superbe héroïne incarnée par la déesse Gillian Anderson. Cette série subtilement et élégamment féministe nous emmène à suivre la course en Irlande d’une enquêteuse spéciale qui traque un meurtrier en série s’attaquant à de jeunes femmes ayant toutes le même profil. Une tension délectable qui se déguste sur trois saisons.

 

Sailor Moon (1992-1997)

On repassera pour ce qui est d’une série féministe, mais ce dessin animé inspiré des mangas de Naoko Takeuchi déborde de girl power! Découvrez ou revisitez ce classique de notre enfance, où des justicières tirant leur pouvoir des planètes affrontent diverses créatures maléfiques venues envahir la Terre. L’amitié est plus forte que tout!


 

M’entends-tu? (2018-...)

 Vous cherchez à en manger, du girl power? Ne cherchez plus! Ce petit bijou québécois est juste merveilleux: le parfait dosage entre feel good et profondément déprimant. Il y a de la joie et de la beauté comme il s'y trouve des bassesses humaines honteuses. Portée par trois farouches femmes, cette série est un bel hommage à quiconque ne l'a pas eu tout cuit dans l'bec.

 

The Crown (2016-...)

Y a-tu plus badass que la Reine? Je ne suis pas tellement portée sur les fictions historiques de ce type habituellement, mais j'ai été touchée à plusieurs reprises par le portrait de cette monarchie qu'on croit connaître. Bien qu'il s'agisse d'une fictionnalisation, les nombreuses épreuves personnelles et internationales qu'a dû affronter la Reine sont absolument incroyables. C'est en effet le destin d'une femme, vraisemblablement éternelle, qui porte et s'efface sous un symbole réellement éternel: la Couronne.

 

Sex Education  (2019 - ...)

Une autre série qui méritait un article complètement dédié!

Charmante œuvre coup de poing qui déboulonne un à un les tabous sexuels à travers les yeux et l'expérience adolescente, mais aussi adulte par moments, offrant d'émouvants moments plus vrais que nature. Définitivement à découvrir pour l'ouverture d'esprit et l'incroyable rafraîchissement qu'incarne ce chef-d'œuvre du petit écran.

Bon visionnement!

Page d'accueil