J’ai récemment eu la chance de partir en voyage de presse pour couvrir le Festival en chanson de Petite-Vallée. J’étais déjà ben excitée, car entre mes piges, l’école et la vie, je n’ai pas souvent eu l’occasion de sortir de Montréal dans les derniers mois.

Ça faisait longtemps que je n'avais pas visité la Gaspésie. En plus, je gravite dans un petit monde où il y a beaucoup de musiciens et quand j’annonçais que je m’en allais bientôt chiller à Petite-Vallée, on me promettait que j’allais capoter. 

La vue. Je n'en reviens juste pas encore.
Crédit : theo_dc/Instagram

Comme de fait, c’était magique. Il faut savoir que la petite équipe qui organise le festival est complètement passionnée. Toute la communauté se dévoue corps et âme pour faire vivre une expérience unique autant aux artistes qu’aux spectateurs. Chaque année, l'équipe se bat afin d’avoir l'argent nécessaires pour faire rayonner non seulement les têtes d’affiche du festival, mais aussi une myriade de jeunes artistes talentueux qui peuvent ainsi profiter d’ateliers de formation avec des gens de renom. J’ai d’ailleurs eu la chance d’entrer un peu dans la bulle créatrice qui régnait là-bas en assistant à un atelier de Yann Perreau. Ça m’a presque fait regretter de ne plus savoir comment jouer décemment d’un instrument de musique. 

Pendant l'atelier!
Crédit : theo_dc/Instagram

J’étais là pour la première partie du festival et en 4 jours, j’ai eu mon lot de moments awesome. J'étais avec une gang de blogueurs et de journalistes vraiment hors pair, et le show d’ouverture de Yann Perreau a donné le ton pour le reste du festival. Je ne me suis d’ailleurs pas encore remise de la performance de Salomé Leclerc. Tout était parfait! J’ai aussi fait une belle découverte avec Benoît Paradis et son show très divertissant. Par contre, comme je partais en plein milieu du festival, j’ai manqué les merveilleuses sœurs Boulay et Galaxie. J’ai un peu pleuré, mais je me suis consolée pendant le déjeuner de presse, puisque j’étais assise directement à côté de Kevin Parent, le passeur de cette édition. J’ai non seulement eu mon hug, mais aussi une pas pire photo, un selfie ET une petite jasette avec lui. #PassionKevin

Yann Perreau, toujours aussi intense en show.
Crédit : theo_dc/Instagram


Salomé Leclerc. Juste <3.

Crédit : theo_dc/Instagram
 
J’ai aussi pu profiter de mon séjour pour visiter un peu la région, parce que ça aurait été un peu nono de ne pas le faire. Pour vrai, si vous prévoyez aller en Gaspésie prochainement, faites un arrêt au parc Forillon. C’est superbe et il y a plein d’activités diverses à faire, comme aller à la plage de Penouille, visiter l’historique maison Blanchette, observer les oiseaux marins et…

FAIRE DU SEGWAY!

Crédit : tonpetitlook/Instagram
Pour vrai, vous ne comprenez pas à quel point j’avais hâte. On devait faire une randonnée complète de 45 MINUTES DE SEGWAY, mais à cause de la pluie, ça a été annulé. Je me console en me disant que j’ai au moins pu essayer avec le meilleur outfit ever.

J’ai été conquise par ce coin de pays et par l’ambiance du Festival en chanson de Petite-Vallée. J’ai déjà hâte d’y retourner l’année prochaine, car il y a indéniablement quelque chose d'unique qui se passe là-bas. C'est quand même spécial de voir des artistes vraiment talentueux en show et de pouvoir ensuite passer la soirée avec eux autour d'un feu, à jaser de tout et de rien. J’en profite aussi pour lever mon chapeau à Alan Côté, l’organisateur de cet événement unique et à son bras droit, Marc-Antoine. J’ai rarement été aussi bien reçue et l’organisation était impeccable!

Meilleure gang. <3
Crédit : theo_dc/Instagram
Êtes-vous déjà allées au Festival en chanson de Petite-Vallée? AVEZ-VOUS AUTANT CAPOTÉ QUE MOI?

Page d'accueil