Aller dans un bar fumeur et ne pas sentir le cendrier en sortant, mission possible?

Crédit photo: nancywilde.blogspot.de Aller dans un bar fumeur et ne pas sentir le cendrier en sortant, mission possible?

Depuis 2006, on ne fume plus dans les bars montréalais. C’est donc tout le temps un petit choc pour moi, à Berlin, quand je dois passer mes soirées dans des univers de boucane. Même si je prends une p’tite puff de temps en temps, j’haïs profondément l’odeur qui colle à la peau. J’ai toujours un peu le goût de vomir dans ma bouche en me respirant le cheveu, le soir venu.

Vous aussi? Laissez-moi tester pour vous quelques trucs pour NE PLUS sentir comme un épisode de Mad Men en rentrant chez vous.

1. Opération Momie
Si vous le pouvez, passez la soirée dans un one piece que vous retirerez en sortant du bar. Sinon, enrubannez votre corps d’un matériau assez résistant et qui ne vous gênera pas dans vos mouvements.

Considérez les options suivantes :

  • Papier d’aluminium (sauf si vous passez la soirée dans un micro-ondes)
  • Papier Kraft (ne vous assoyez pas, par contre, c’est déchirant)
  • Papier-bulle (bonus : tout le monde va vouloir vous tripoter)

J'ai aussi testé pour vous le papier de toilette. J’en avais couvert ma tête et mon torse, mais le matériau n’a pas résisté plus que quelques secondes. À déconseiller.

Crédit photo : Alex L. Kappel

2. Opération Niagara Falls
Trouvez-vous un imperméable cheapette comme ceux que s’achètent les touristes. Ils sont grands et munis d’un capuchon, ce qui vous aidera à garder vos cheveux à l’abri de la fumée. Pour une protection optimale, couvrez votre visage à l’aide du capuchon lorsque vous êtes en conversation avec un fumeur.

Crédit photo : Alex L. Kappel

 
3. Opération Bounce
Certains bars ne vous permettront pas d’entrer couverts de papier Kraft. Si vous voulez quand même encourager ces établissements discriminatoires, priorisez ce qui pue longtemps : les cheveux. Je vous conseille de fixer plusieurs feuilles d’assouplissant à votre crinière, à l’aide de petites pinces. Libre à vous de d’abord teindre les feuilles pour qu’elles se marient à votre couleur naturelle. Votre entourage n'y verra que du feu. Au pire, vous aurez l'air d'arriver de chez le coiffeur.

Crédit photo : bellavistas.blogspot.de

 
Résultat : y'a rien qui marche. Il est impossible de ne pas sentir le vieux cendrier quand on sort dans un établissement fumeur ou, PIRE, chez des gens qui fument DEDANS leur appartement. Écoutez de la musique chez vous ou changez d’amis. Si vous n'y arrivez pas, portez au moins des vêtements de la veille et sortez les cheveux sales.

P.S. Vous aurez compris que ce billet est satirique et que je ne vous suggère pas réellement de sortir en papier d'aluminium. Mais sérieusement, est-ce que ça vous écoeure autant que moi de sentir le p'tit botch?

P.P.S. Fumer, c'est mal.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES