L’an passé, je vous ai offert mon aide de jeune adulte qui répond parfois aux questions avec sarcasme, humour et air bête. #OnVaSeLeDire Et je ne sais pas vous, mais moi, je passe au travers de ces questions-là au moins 86 fois; vive les familles reconstituées déconstituées puis reconstituées puis redéconstituées. J’ai répondu à quelques questions qu’on reçoit chaque période des Fêtes dans mon billet de 2019.  On se doute que cette année, on va s’en faire poser des vertes et des covids. #HumoristeEnHerbeQueJeSuis

Eh bien, cette année, je vous relance un menu complet de suggestions de réponses qui peuvent soit calmer la discussion ou bien l’envenimer encore plus.

Crédit:Crédit : Giphy

 

« Comment va l’école / le travail à distance ? »

Tourtière crue: « Ça va vraiment bien. Je travaille en pyjama tous les jours et je n’ai pas vu un seul collègue depuis des mois. Mon poisson rouge a essayé de fuguer tellement il ne veut plus me voir. »

Tourtière bien cuite: Ici, je suggère de changer le sujet en discutant de votre découverte de Teams, et puis discuter des différents services de vidéo-conférence. Votre interlocuteur va soit changer de sujet par lui-même ou être passionné et discuter plus longuement des options offertes. Le vrai enjeu sera de savoir si vous êtes #TeamZoom ou #TeamTeams.

 

« Coudonc, as-tu pris / perdu du poids pendant la quarantaine ? »

Ketchup maison trop acide: « Ben oui. Faut croire que pendant ces temps très durs, m’entraîner et manger de façon saine n'a étonnamment pas été aussi facile qu'on pourrait le croire. » 

Ketchup maison amer: « Ah oui? Je n’ai pas remarqué quand je me suis comparé(e) à la grosseur de ton nez qui ne se mêle pas de ses affaires… »

Ketchup maison bien fruité: Encore une fois, la meilleure avenue sera sûrement de changer de sujet complètement. On peut y aller avec une question en retour! « Ça se pourrait… Mais sinon, avez-vous vu la température dehors? Ça doit être les changements climatiques! » Je vous entends me dire qu’on change d’un sujet difficile pour un autre difficile. Oui, mais je répondrais que c’est plus simple des fois de laisser la famille s’obstiner sur la véracité scientifique (???) des changements climatiques que sur son poids. Le sujet peut être moins sensible.

 

« Qu’est-ce que tu penses des actions prises par le gouvernement ? »

Biscuits calcinés: « Honnêtement, on n’est vraiment pas obligés d’en parler. Si tu n’es pas content(e), va l’écrire en commentaire sur une publication Facebook d’une page subjective. » 

Biscuits moelleux: Vous le devinerez, on change rapidement de sujet. Je ne le dirai jamais assez: parler politique en famille est un terrain plus que glissant, il est aussi truffé de mines. Vous pourriez discuter de votre dernière trouvaille locale! Par exemple, dans ce billet, une collaboratrice TPL vous présente des cartes de souhaits faites par des artistes d'ici.

 

« As-tu oublié mon cadeau ? »

Salade molle: « J’ai discuté avec le Père Noël et on ne pense pas que tu en mérites un cette année. » 

Salade croquante: Allez-y simplement d’une très bonne excuse comme « Ah ben non! C'est que la poste ne l'a pas livré à temps! » ou encore « Cette année, je ne fais pas de cadeaux à personne; je ne veux pas encourager l’économie de consommation abusive ». Et ça n’a même pas besoin d’être une excuse; des cadeaux, on en donne si on peut et si on veut. Ça ne changera en rien l’amour que vous éprouvez pour une personne. 

Crédit:Crédit: Giphy

 

« Tu passes combien de temps devant un écran ? »

Dinde crue: « Probablement trop, mais ça va donner de la job à mon optométriste ? »

Dinde cuite: « Probablement trop…» J’avoue, ici, je n'ai pas trop de réponse à offrir. Je passe personnellement entre 5 et 10h devant mon ordi… Ce serait quoi votre Dinde farcie des réponses?

Voilà, je vous offre cette année un menu complet! À vous de voir si ce que j’offre peux vous servir. #AllPunIntended

Crédit:Crédit: Giphy

Page d'accueil