Ça fait déjà 7 mois que plusieurs d'entre nous sont à la maison pour le travail, mais aussi pour l'école et tout le reste. Ça fait donc déjà 7 mois que je gère, tant bien que mal, mon trouble du déficit de l'attention (TDA) avec des petits gestes quotidiens qui m'aident à mieux me concentrer. J'avais envie aujourd'hui de vous partager quelques-uns de mes petits trucs, car non seulement ils me permettaient d'être plus concentrée dans le passé, mais c'est encore plus vrai maintenant que nous sommes à la maison pratiquement 24h/24. Effectivement, pour moi, ç’a toujours été difficile de me tenir assise, mais c'était pour de courtes périodes alors que maintenant, ce sont de beaucoup plus longues périodes que je passe devant mon ordinateur à essayer de me concentrer. Voici donc quelques-uns de mes petits trucs pour mieux y arriver!

 

L’amilourd

C'est un animal qui est rempli de billes et qui, comme son nom l'indique, est lourd. Ainsi, quand je le place sur mes genoux, ça me permet de me concentrer. Plus précisément, j'ai besoin de le déplacer pour me lever pour aller faire semblant que j'ai faim ou que j'ai soif, par exemple. Il m'aide aussi à tenir en place sur ma chaise alors que naturellement, je gigote, je tourne en rond et je regarde tout sauf mon ordinateur devant moi.

Vous pouvez trouver un amilourd ici.

 

Les Post-it au mur

Je me suis mise à me coller des Post-it sur le mur pour me rappeler que je devrais être assise à mon bureau et non pas en train de regarder par la fenêtre, de regarder dans le frigo, de me faire du café ou quoi que ce soit d’autre. Sur les Post-it, je m'écris des petites notes comme : « Tu n'as pas faim », « Il n'y a rien de l'autre côté de cette porte » et « Regarde ton ordinateur ». Ça me rappelle juste que, même si personne ne me regarde, j'ai quand même des choses à faire.

 

La méthode Pomodoro

J'ai découvert cette méthode très très récemment et je l'ai tout de suite adoptée parce que je me rends compte qu'elle fit directement avec mon style de vie.

La méthode est assez simple. Il suffit de diviser son travail en petites tâches de 25 minutes maximum et de faire une liste. Ensuite, on met une minuterie de 25 minutes. À chaque 25 minutes, vous avez droit à une pause; une petite pause bien sûr! Une fois 5 périodes de 25 minutes terminées, vous avez droit à une grande pause.

Ça permet de créer un sentiment d'accomplissement parce qu'on avance tranquillement chacune des tâches sur sa liste. À chaque 25 minutes, on s'installe et on dit « je vais faire celle-là! » on prend 25 minutes, on se dépêche à la faire parce qu'on a seulement 25 minutes, puis on prend une pause!

 

Écouter son corps

Finalement, mon dernier conseil, c'est d'écouter son corps. Si vous êtes devant votre ordinateur et que vous avez besoin de bouger, de danser, d’être debout ou quoi que ce soit… Prenez votre ordinateur, mettez-le sur un comptoir pour pouvoir être debout ou allez prendre un bain avec l’ordinateur à côté de vous si c’est seulement une rencontre à écouter (sans caméra ni micro, de grâce!). Je n'aurais jamais pensé écouter des cours avec mon ordinateur dans le bain, mais maintenant, je le fais, voilà!

 

Pour conclure...

Que vous ayez un TDA ou pas, je pense que ces quelques trucs peuvent aider tout le monde à gagner un petit peu de concentration quand on est tous seuls à la maison. En espérant que ça vous a aidé un petit peu! Partagez-moi donc vos trucs personnels en commentaires!

Plus de contenu