3 trucs pour arrêter le temps quand ça va juste trop vite

Crédit photo: Aron Visuals/ Unsplash 3 trucs pour arrêter le temps quand ça va juste trop vite

« Ehhhhh qu’ça passe vite » : avez-vous déjà entendu ça? Moi, oui. Souvent.

C’est vrai que ça passe vite. C’est aussi quelque chose que je mentionne trop souvent et que j’aimerais exprimer un peu moins fréquemment. Je n’aime pas avoir l’impression que la vie me file entre les doigts sans contrôle ou que ma routine se résume un peu trop à métro-boulot-dodo.

Avec les années, j’ai développé quelques trucs pour ralentir et contempler un peu plus. Parce que la vie est courte, mais le temps est également un concept complètement arbitraire qu’il est possible de déjouer. Oui, oui!

 

1. Cheers au moment présent
Ah, ce fameux moment présent. Je parie que certain.e.s d’entre vous ne sont plus capables d’en entendre parler (sorry!). C’est que parfois, j’ai l’impression qu’on n’en parle pas de la bonne manière. Il m’est même déjà arrivé que ce foutu moment présent s’ajoute à ma charge mentale, tellement je me mettais de la pression pour le feeler. Ça devrait être le contraire.

Pour moi, le moment présent, c’est ressentir nos sensations intérieures brutes. C’est être conscient.e.s plus souvent de ce qui se passe dans notre corps. Pour ça, pas besoin de faire du yoga. Ça peut se faire à même nos activités quotidiennes, sans ajouter quoi que ce soit à notre agenda.

Par exemple, quelques minutes avant de glisser vers le sommeil, j’analyse mon corps mentalement de haut en bas et de bas en haut. J’observe les sensations sur ma peau, la chaleur ou le froid sur mes pieds, un picotement ou un chatouillement soudain, une sensation agréable ou désagréable. C’est tout! À cet instant, je ne peux pas être plus dans le moment présent, ni être plus dans la sincérité, le ressenti réel. Notre corps est un canal continu de communications, d’émotions et de perceptions. Il ne ment pas; il suffit de l’écouter.

Je tente la même chose sous la douche: quelle est la sensation de l’eau sur ma peau? Ou à vélo: quelles sont les sensations de mes jambes en pédalant? Parce que souvent, lorsqu’on est dans la douche ou à vélo, on pense à mille autres choses, donc on n’est pas du tout dans le moment présent. Ça peut sembler vraiment niaiseux comme truc, mais je vous jure que ça aide à s’ancrer et à arrêter le temps, quelques secondes à la fois.

 

2. Échanger une soirée passive pour une soirée active
J’ai rédigé un article complet là-dessus, donc je vais éviter de radoter. En résumé, si vous pouvez échanger une activité passive contre une activité active, je suis persuadée que vous allez la voir passer, votre veillée.

Du genre, mettons que je fais du Netflix and chill la moitié de la semaine, j’échange une de ces soirées-là contre quelque chose de nouveau. Juste une soirée, pas plus! Pour moi, c’est définitivement ma soirée rituelle d’écriture. Si vous êtes des fans ou curieux de poterie, de tricot, de vitrail, de fabrication de pâtes fraîches ou de balle molle, je vous dis, go for it! Sans blague, ça fait sentir réellement vivant.

 

3. Mettre l’orteil hors de sa zone de confort
Un autre buzzword juste pour vous! Pour vrai, c’est probablement LA chose qui me donne l’impression que le temps s’arrête le plus. Lorsque je suis dans ma zone de confort un peu trop longtemps, j’ai l’impression d’être sur le pilote automatique. Chaque minute, chaque heure et chaque jour se ressemblent, je suis en mode routine, recette, cassette. J’arrive au vendredi soir ET au lundi matin toujours plus vite.

Je sens que je sors de ma zone de confort lorsque j’entreprends des projets de plus longue haleine. Les miens se résument souvent à des voyages, mais ils peuvent être différents pour chacun.e.s. Bref, avoir des projets. D’ailleurs, le processus de préparation est toujours aussi excitant (sinon plus!) que la destination.

Ça peut être plein de choses. Par exemple, retaper un meuble lorsqu’on est plus ou moins manuel.le.s, rejoindre un club de course lorsqu’on n’a pas fait de sport depuis des lustres ou encore s’acheter du matériel à peinture et laisser libre cours à notre inspiration artistique même si on croit n’avoir jamais eu de talent pour l’art.

 

Vous, que faites-vous pour arrêter le temps?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES