Comme pas mal de monde, j’ai une relation un peu weird avec les chiffres. Je les aime beaux, ronds et symboliques. C'est rassurant. Par exemple, ça me chatouille une partie vraiment le fun du cerveau quand mon cell affiche 22 h 22 et le son de ma télévision doit absolument être réglé sur des multiples de 5 ou de 10 – au piiire sur des chiffres doubles –, sans quoi ma paupière se met à sautiller.

Vous comprendrez donc que 2015, ça me fait de l’effet.
 
Surtout depuis que j’ai lu (sur mon site préf’) que si le film culte de 1985 Back to the Future se déroulait aujourd’hui, le protagoniste serait renvoyé… en 1985. Ce qui veut dire que la sortie du film est aussi près de nous que de l’année 1955. ÇA NE NOUS RAJEUNIT PAS, HEIN.

Et ce n’est pas tout! Préparez-vous à vous sentir encore plus comme une vieille croûte parce que tant qu'à baigner dans les chiffres ~magiques~, je nous ai préparé un petit flashback vers l’année 2005 : voici donc 10 choses qui se passaient à Hollywood v'là 10 ans!

10. Les Pussycat Dolls et les Harajuku Girls étaient ben populaires

L'année 2005 nous a donné de véritables petits bijoux musicaux : Candy Shop de 50 Cent, Let Me Love You de Mario, Since U Been Gone de Kelly Clarkson, Don't Cha des Pussycat Dolls et Hollaback Girl de Gwen Stefani (dans le temps où l'appropriation culturelle, c'était cool). Ce sont toutes des chansons issues du top 10 des singles de 2005 de Billboard. Vrai comme j'suis là!

Pour vous mettre dans le beat, voici une de mes chansons préférées à l'époque. JUGEZ-MOI PAS.
 

Crédit vidéo : BlackEyedPeasVEVO/YouTube

9. Le monde a découvert Rihanna (avant que Rihanna ne découvre la mode)

Si l'année 2014 a été incroyable pour ma célébrité préférée côté mode, je n'aurais pas pu dire la même chose il y a 10 ans. En effet, même si j'ai toujours eu un faible pour Rihanna à l'époque de Pon de Replay (un autre gros succès de 2005, TIENS DONC), je dois avouer qu'elle était très loin de l'icône de la mode qu'on connaît aujourd'hui. Après tout, elle était fresh out the i$land, ma RiRi!
 


Crédit photo : Buzznet

8. Desperate Housewives et la garde-robe d’Eva Longoria étaient à l'apogée de leur gloire
 
Même si j'ai visionné la série en entier un nombre carrément honteux considérable de fois, je dois me ranger du côté des gensses respectables et avouer que l'histoire s'essouffle très rapidement. Ce qui veut dire que 2005, année qui marquait la diffusion de la saison 2 des Desperate Housewives, fut pas mal la DARNIÈRE fois où j'ai été pertinente en matière de TV.

Malheureusement, ce fut aussi le cas pour Eva Longoria… mais sur le tapis rouge. Oups!
 

 
7.  Paris Hilton a adopté un kinkajou en toute illégalité
 
Je ne sais pas ce qui est le plus affligeant dans cette histoire : le fait qu'en 2005, Paris Hilton ait arraché cet adorable mammifère de son homeland (la forêt amazonienne) pour en faire un accessoire mode OU le fait qu’elle l’ait affublé du scandaleux nom de Baby Luv. Je tergiverse encore.
 


Crédit gif : PandaWhale

6. Britney Spears et son petit mari K-Fed étaient des légendes de la téléréalité

En 2005, BritBrit nous exposait l'extraordinaire banalité de son quotidien (j'me sens poète) auprès de son motté de l'époque, le déshonorable Kevin Federline. Je regrette AMÈREMENT de n'avoir jamais regardé un seul des 5 épisodes de la série depuis que j'en ai lu les résumés :

 
Mention honorable à K-Fed, qui a réussi à se faire diss par Eminem dans la chanson Berzerk en 2013, c'est-à-dire DES ANNÉES après qu'il ait preeeesque été pertinent. #AccomplissementDeVie
 


Crédit photo : imgarcade.com

 
5. Le prince Harry s'est rendu à un party déguisé en nazi
 
En 2005, plus précisément deux semaines avant la commémoration annuelle de la Shoah au Royaume-Uni, le prince Harry, ce fameux bad boy du palais de Buckingham, a trouvé que c'était une bonne idée de se déguiser en nazi pour aller à une soirée costumée.
 


Crédit gif : Reaction Gifs

  
4. Russell Crowe a lancé un téléphone à la tête d’un employé d’hôtel

Attention, on ne nivelle pas vers le haut ici : en 2005, Russell Crowe a lancé un téléphone au visage d'un employé de l'hôtel où il résidait à New York parce qu'il n'arrivait pas à rejoindre sa femme, qui se trouvait alors en Australie. Ce petit moment de gloire lui a valu le chic surnom de Jerkus Maximus dans les médias, en référence à son rôle dans The Gladiator. #StayClassy
 

 
3. Kate Moss s'est fait pogner le nez dans le sac

J'ai toujours été mal à l'aise face aux vierges offensées par ce scandale, parce que tout le monde sait que BEAUCOUP de mannequins ne vivent que de coke et d'eau fraîche… Au lieu de s'intéresser au problème, et en se cachant derrière un faux-semblant de consternation, on était juste ben content d'avoir de quoi de « Omggg sex drugs & rock n' roll » à se mettre sous la dent. ÇA, c'est scandaleux!
 

Crédit image : College Times
 

2. Tom Cruise a sauté une coche sur le divan d’Oprah

J'ai écrit « sauté » dans mon sous-titre parce que ça me permettait de faire un savoureux jeu de mots, mais saviez-vous que Tom Cruise n'a en fait JAMAIS sauté sur le divan d'Oprah? En effet, il est juste monté dessus. Pfff! Overrated. De toute manière, j’ai toujours préféré cet extrait de l'entrevue :
 


Crédit vidéo : iannismailbox/YouTube
 
Lololol.

1. Brad a laissé Jen pour Angie

Sauf mon respect pour Jennifer Aniston, l'avènement de Brangelina a été le highlight de mon adolescence. Déjà que je trouvais que Mr. & Mrs Smith était l'oeuvre cinématographique (non, je ne lésine pas sur les mots) la plus sexy du monde… je veux dire, j'ai failli ne pas survivre à la formation de leur couple IRL. Je me rappelle aussi avoir été fascinée (et là, JE PÈSE mes mots) par un éditorial surréaliste du W Magazine, dans lequel Brad et Angie jouaient les parents… d'une famille de 5 enfants. Folle prémonition!
 


Crédit photo : W Magazine

Voilà, c'est déjà fini! Pis qu'est-ce qu'on retient, de tout ça?

Je me souviens qu'un prof' du cégep avait commencé son premier cours en disant qu'il ne fallait pas voir l'histoire selon le modèle du progrès. Eh bien, je dois dire qu'à la lumière de ce qui précède (s'cusez, c'est le mot « cégep » qui me fait écrire de même), je suis pas mal d'accord : en 2005, ce n'était pas mieux qu'aujourd'hui… mais ce n'était assurément pas pire non plus!

Qu'avez-vous pensé de ce petit flashback vers 2005?

Plus de contenu