Ça fait longtemps que je veux écrire cet article-là, parce que je suis dans un processus de me réapproprier mon corps. Ça entraîne pas mal de changements dans mon quotidien. J'ai commencé par arrêter de porter du déo par accident. C'est que je suis le genre de personne qui ne sue pas tant que ça. Comme j'ai perpétuellement froid, je me suis dit que ce n'était pas tant nécessaire d'en mettre. Je ne suis pas la première à le faire, mais j'avais envie de parler du pourquoi du comment. 

Mon processus

Je me suis levée un matin et j'ai échappé mon déo par terre. Il a éclaté en morceaux et je n'ai pas porté de déo cette journée-là. Je suis tombée malade après une forever sinusite. Quand je suis allée à la pharmacie, j'étais pas mal plus en mode huiles essentielles et sinus rince que de m'acheter du déo. 

Depuis, je n'en ai pas mis. 

Pourquoi? Parce que je me suis rendu compte que je ne pue pas et que la plupart des autres produits que j'utilise sentent déjà quelque chose. Je me suis demandé si j'allais empester mon entourage, pis non. Disons que mes amies ont beaucoup de qualités et l'une d'elles, c'est de ne pas cacher la vérité. Si je puais, on me l'aurait dit. 

La limite
Parce que je vous vois tout de suite me parler du fait que c'est dégueu les odeurs dans le métro l'été, des gens qui puent et qui ne s'adaptent pas aux us et coutumes de la région. Good point, you guys. C'est vrai que c'est désagréable. Par contre, je crois qu'on est dans un pattern très malsain par rapport aux différentes odeurs corporelles. 

Je porte du déo, des fois. L'autre jour à la job, je faisais de la fièvre, fait que je suais dans mon col roulé et j'avais un événement après. J'en ai mis un peu. Je ne suis pas radicale non plus. Ce n'est pas une histoire de peur du cancer ou de truc du genre. En fait, je pourrais faire mon déo aussi pour quand je veux en mettre (on a une recette ici). 

L'homme moyen nord-américain a tellement peur de puer. Je veux dire, notre mode de vie n'est pas tant axé sur de gros efforts physiques. Si vous êtes à l'école ou travaillez dans un bureau, vos chances de suer ne sont pas très élevées. Sauf dans le métro avec votre gros manteau. Puis, habituellement, si vous faites du sport, vous prenez une douche après et hop, la sueur s'en va, vous lavez votre linge, pis bam

Aimer l'odeur du corps
Plus petite, une de mes odeurs préférées, celle qui me réconfortait le plus, c'était le dessous-de-bras de mon père après la job. Encore maintenant, sentir l'odeur du dessous-de-bras de mon chum, sans une forte odeur de déo, je trouve ça vraiment relaxant. Pas d'une façon weird, genre me lever au resto pour lui sniffer l'aisselle, mais plus dans le sens que quand on est collés et on dort, j'aime ça. 

Est-ce que c'est à cause du marketing pis toute qu'on a perdu confiance en nos odeurs corporelles? Pas tant. T'sais, en Égypte, ils se faisaient des bains pour sentir bon. Le premier déo a été inventé en 1888. Ça ne date pas d'hier. Par contre, maintenant, on a tendance à démoniser les odeurs corporelles. Faudrait surtout pas paraître hippie, t'sais. 

Il ne faut pas oublier qu'on parfume pas mal de trucs... vêtements, savon corporel, crème hydratante, parfum... Ça fait pas mal d'odeurs.

L'autre jour, je n'avais pas mis de déo et je suis sortie dans un bar. Mon amie Véro (celle qui connaît tout le monde) CAPOTAIT parce que je lui ai dit que je ne portais pas de déo. Elle m'a senti le dessous-de-bras. Très normalement, comme deux personnes saoules qui se parlent. Pis, ben, elle n'a pas trouvé que je puais. Je sentais l'humain. Han Véro?! Tu leur diras en commentaires!

Avant, j'avais tellement peur de puer. Maintenant, je trouve que je sens bon naturellement. Sans déo. Est-ce que ça veut dire que je ne mettrai plus de déo de toute la vie? Pas tant. Je garde un déo à la job au cas où je vivrais une situation extraordinaire... genre suer. Si je me mets à courir le midi (lolol), ça se pourrait que j'en mette une couche, parce qu'il n'y a pas de douche au bureau. Mais pour le moment, et surtout cet hiver, je skip cette étape dans ma routine matinale. 

Est-ce que vous avez déjà passé plusieurs jours sans déo? 

Plus de contenu