BÉBÉ JÉSUS, DONNE-MOI DES VACANCES!

BÉBÉ JÉSUS, DONNE-MOI DES VACANCES!

12 juillet, 12h00, 28° Celsius.
Derrière l’écran, il n’y a que les rayons des fluorescents qui atteignent ma peau. Mes 5 étés à travailler comme sauveteur refont surface, pourquoi je ne suis pas dehors en ce moment?!
Ah oui! J’ai un emploi d’adulte/pas adulte : un stage. Donc, aucunes vacances en prévision et avec un peu de chance, j’aurai à peu près 10 heures d’ensoleillement dans tout l’été…

En plus d’être emprisonnée à l’intérieur, le stagiaire a le rôle le plus triste de l’univers : être le phare du bureau. On assiste, avec bienveillance, à tous les départs hâtifs pour les vacances, puis 2 semaines plus tard, au pimpant retour des collègues.

Même si la job est super, c’est un peu déprimant. Par contre, lorsqu’on a des gentils collègues de bureau, ils nous rapportent des souvenirs de vacances comme des confitures maison. YAY !

Pour ne pas trop désespérer, j’ai développé quelques trucs comme-si-j’étais-en-vacances. Je vais en vélo au travail, je ne porte presque jamais de jeans et je tiens une collection de bracelets estivaux, comme au camp de jour.

Et je porte des bijoux de la mer! J’ai capoté en découvrant cette boutique parce que 1. ça donne vraiment le goût d’aller à la plage et 2. c’est une excellente idée pour redonner vie aux coquillages cueillis.

Je suis incapable de prononcer le nom de la boutique Seashorelove (trop de shhhh), mais sachez que tout est fait à la main avec, bien sûr, de vrais coquillages.

Je vous laisse sur ce montage pensif... ha!

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES