Nous sommes tous et toutes victimes de la culture des régimes (diet culture). J’habite un corps entre les tailles « standard » et les tailles plus, et je suis consciemment et inconsciemment au régime depuis aussi longtemps que je m’en souvienne (lire ici, depuis l’enfance). Pourtant, la science nous dit que les régimes ne fonctionnent pas! Que faire?

L’une des façons de s’en sortir, pour moi, a été d’aller lire sur le sujet pour démanteler mes croyances et défaire la manière dont j’ai été socialisée. Voici 4 livres qui m’ont aidée à surmonter ma grossophobie internalisée, ainsi qu’à défaire mes croyances sur les régimes!

N’avalez pas tout ce qu’on vous dit : superaliments, détox, calories et autres pièges alimentaires – Bernard Lavallée

On vous en a déjà parlé, mais ce livre mérite d’être (re)lu quand on commence à chercher des réponses sur les mythes alimentaires. Il est brillamment vulgarisé par Bernard Lavallée, le nutritionniste urbain, et permet de démystifier le marketing alimentaire et les modes sur les aliments!

Crédit:Crédit: Les Éditions La Presse

Rien à foutre des régimes – Caroline Dooner

Ce livre est vraiment celui qui m’a ouvert les yeux. Le ton est irrévérencieux, mais chaque idée est soutenue par des sources fiables et des études. L’autrice propose des sujets sur lesquels écrire et des exercices à faire, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Crédit:Crédit: FIRST Editions

Anti-Diet : Reclaim Your Time, Money, Well-Being, and Happiness Through Intuitive Eating – Christy Harrison

Ce livre prône l’alimentation intuitive ou, en d’autres mots, comment s’écouter et manger à sa faim. L’autrice est nutritionniste et journaliste, et le livre s’attaque directement à la culture des régimes et à ses dimensions sexistes, classistes, et racistes.

Crédit:Crédit: Little, Brown Spark

Affamée: une histoire de mon corps – Roxane Gay

Roxane Gay est une icône féministe moderne, et son livre Affamée est un vrai coup de poing. Je vous avertis, par contre, la lecture ne sera pas facile : elle y parle d’agression sexuelle et des suites du trauma, en lien avec sa relation à la nourriture. On ressort de cette lecture plein.e d’empathie pour les histoires des autres, et avec moins d’envie de juger le corps d’autrui.

Crédit:Crédit: EDITO

Quels livres vont ont aidé.e à faire la paix avec votre corps?

Plus de contenu