C'est le temps de montrer votre beachbody pis on se remet toujours pas du discours de Zac Efron

Crédit photo: Capture d'écran YouTube C'est le temps de montrer votre beachbody pis on se remet toujours pas du discours de Zac Efron

Au début du mois, Zac Efron a fait un passage au talk-show d’Ellen DeGeneres qui a fait beaucoup jaser : à la suite du dévoilement de sa nouvelle statue de cire pour le musée Madame Tussauds qui le représente lors du film Baywatch, il a qualifié ses abdominaux d’« irréalistes». Comme quoi, la pression du beachbody, ça affecte les hommes aussi. 
 
Lorsque la célèbre animatrice américaine a retiré le drap recouvrant l’œuvre à l’effigie de l’acteur, Efron a dit être « impressionné et terrifié ». C’est après avoir comparé ses propres abdominaux à ceux de la statue qu’il a déclaré qu’ils étaient « un peu plus gros que les siens ». Il s’est alors adressé aux garçons, les invitant à s’accepter comme ils sont. 
 
« C’est trop gros et n’essayez pas… Pour les gars, c’est irréaliste, je vous le dis. Je suis devenu très gros et musclé pour ce film, mais je ne veux pas que les gens pensent que c’est la meilleure façon d’être. Soyez votre taille. Je ne veux pas glamouriser ça. », a renchéri l’acteur. 
 
Il a par la suite précisé sur Twitter le régime restrictif auquel il a dû s’astreindre afin d’atteindre ce corps trop souvent présenté comme « idéal » dans divers médias. L’acteur incite les jeunes garçons à ne pas s’adonner à de telles mesures au détriment de leur santé. 
 
Parce qu’en effet, les hommes subissent également une grande pression quant à leur image corporelle. Alors que les magazines véhiculent le culte de la minceur chez les femmes, c’est plutôt une musculature hyper développée qui est prônée chez les hommes. Et cela n’est pas sans conséquence. 
 
Selon Anorexie et boulimie Québec (ANEB/source) des études énoncent qu’environ 50% des garçons sont insatisfaits de leur corps.De plus, 18% des adolescents de sexe masculin se disent très préoccupés par leur musculature (Ordre des psychologues du Québec/source). Leur santé physique et mentale se trouvent donc affectées par une perception aussi négative de soi. 
 
Ainsi, à l’approche de l’été, ce n’est pas uniquement les personnes s'identifiant comme femmes qui ressentent la pression de l’atteinte du parfait beachbody. Cependant, ce corps qui permettrait de porter un maillot de bain en toute confiance, il n’existe pas, comme l’a si bien mentionné Zac Efron. 
 
Chaque corps est différent, unique, et mérite d’être lui-même à 100%. Les propos de Zac Efron permettent de remettre les pendules à l’heure, démontrant que les corps présentés au cinéma ne sont pas des modèles à atteindre, et que l’important est de s’accepter tel que l’on est. 
 
Nous avons tous un beachbody : il ne reste plus qu’à nous mettre un maillot de bain, et foncer! 
 
Pour voir l’apparition de Zac Efron à Ellen DeGeneres, c’est ici.

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES