Ton petit look a été mandaté* pour tester la nouvelle coloration capillaire Precision Foam Colour de John Frieda par Kao Canada. Comme je suis reconnue pour mon obsession de cheveux, c'est sur moi que la tâche est tombée! YAY! D'ailleurs, jamais je n'aurais cru aimer autant un goodie. Mesdames, si vous vous colorez les cheveux à la maison, ceci est pour vous!

Mon but, c'était de tuer amoindrir le roux dans mes cheveux. J'adore le roux, sauf qu'en brune, j'abhorre tout soupçon de rouge sur ma tête, c'est con mais c'est comme ça. De plus, ma couleur commençait à être fade + 2 tons grâce ma repousse naturelle (brun foncé pas roux pentoute)

Pré-coloration. Faut jamais avoir peur du ridicule.

Détail beeen beeen important, le mélange des produits doit se faire doucement, on nous ordonne d'incliner peu à peu la bouteille 5 FOIS seulement! Props aux indications vraiment précises...

La boîte + le contenu. Shampoing + revitalisant non-inclus.

LA mousse et la suave modèle qui te montre comment faire + des instructions EN MAJUSCULES!!!

YES!

Dans la vie, ce serait don' beeen parfait si on pouvait passer quelques heures au salon par mois. Sauf que très souvent, on manque de temps ou de budget. Et être une étudiante fauchée, overworkée et qui mange des ramens, ça ne veut pas dire vouloir renier sa coquetterie. Voilà pourquoi la colo maison existe! Mais de grâce, ne changez pas de 3-4 tons et n'essayez pas de bleacher du noir au blond, ce serait craycray. NE FAITES PAS ÇA! JAMAIS!
Après ce petit hiatus sur  la coloration DIY, il est temps de vous livrer mes impressions sur le nouveau produit. Pas de farce, j'ai capoté. Jamais une teinture maison ne fut aussi simple et efficace! Je suis franchement impressionnée et je n'hésiterai pas à le refaire. Cela tient peut-être au principe «mousse» que je n'avais jamais testé. Si vous l'avez fait, on pourra en jaser en commentaires! Bref, voici mon appréciation :

  • L'odeur. Ça sent à peine à l'ammoniaque! Pour quelqu'un qui vit dans 2 1/2, c'est un + 1000 positif.
  • La facilité. La mousse facilite le processus : ça s'applique facilement aux racines avec les doigts et ça se masse bien. Pas besoin de petit pinceau et faut être nono pour oublier un spot en arrière!
  • Ça ne coule pas! J'suis peut-être maladroite, mais moi d'la teinture, j'en beurre partout. Pas cette fois-ci.
  • La quantité. La mousse décuple la quantité de produit. Faudrait avoir les cheveux vraaaaiment longs pour en manquer (parole de fille qui a beaucoup de cheveux)
  • Les instructions. C'est le plus clair qu'il m'ait été donné de lire. On y fait la différence entre le temps de pause repousse et celui pour une colo complète, minute par minute.

J'ai utilisé la teinte 5A (châtain moyen cendré). Sur le coup, mes racines avaient l'air plus pâles que le reste. J'avais peur un peu. Une fois séchés, la différence est imperceptible et le résultat uniforme partout partout! Ma couleur est riche, naturelle et juste ce qu'il faut de chocolaté. La couleur n'est pas TROP intense (comme ça arrive souvent après une teinture) mais elle couvre le roux et mes 5-6 cheveux blancs (je capote, j'ai juste 23 ans). Pour celles que ça intéresse, prenez-le temps de regarder cette vidéo sur le système de couleur de la marque (en fait, toutes les compagnies suivent la même logique de doré/orangé/cendré/etc, c'est du savoir utile) expliqué par la directrice de création-couleur worldwide de John Frieda, Nicola Clarke. J'adore son accent so brit <3

 

Page Facebook de John Frieda Canada (pour suivre la mise en vente)
Trouvez votre teinte idéale par ici!
Ce vendredi/samedi/dimanche, une équipe de John Frieda fera la promotion du nouveau produit à Montréal! Venez voir les résultats sur des cheveux IRL et recevoir un coupon-rabais pour un essai!
Vendredi = Complexe Les Ailes
Sam/Dim = Centre Eaton

* ça veut dire que la boîte de colo m'a été offerte gracieusement.

Plus de contenu