C’est la Journée mondiale de la santé mentale et j’ai un petit mot à vous dire

Crédit photo: Tim Mossholder/Unsplash C’est la Journée mondiale de la santé mentale et j’ai un petit mot à vous dire

Salut! Moi, c’est Alexandra, j’ai 26 ans et ça fait maintenant 9 ans que je vis avec un trouble du comportement alimentaire (TCA). Si je vous en parle aujourd’hui, c’est que c’est la Journée mondiale de la santé mentale et je pense que c’est une bonne occasion pour ouvrir la discussion sur le sujet.

 

Dans mon quotidien, je ne suis plus autant affectée par mon  TCA, j’ai eu beaucoup de suivis avec des professionnels et j’ai travaillé sur moi. Ça n’a pas été facile, et c’est un travail constant pour déconstruire les idées irrationnelles, mais ça va mieux. Une chose qui m’a beaucoup aidé lorsque j’étais dans le plus creux de mon trouble alimentaire, c’était d’en parler ouvertement. Pour moi, le fait d’en parler me permettait de faire la paix avec certains aspects de mon problème ou de mieux les comprendre, et aussi de rejoindre des personnes avec qui échanger. Ça m’a fait du bien de savoir que je n’étais pas seule à vivre avec une grande peine.

Chaque année, lorsqu’arrive la Journée mondiale de la santé mentale, j’ai une pensée pour toutes ces personnes avec qui j’ai échangé, pour toutes celles qui défient les jugements et les stéréotypes en parlant ouvertement de leur parcours de vie et pour toutes celles qui n’en parlent pas nécessairement, mais qui le vivent tout de même. Je pense que le but premier d’une journée comme celle pour la santé mentale, c’est justement d’ouvrir les discussions et sensibiliser l’opinion publique à la réalité de vivre avec un problème de santé mentale. C’est une journée qui permet de continuer à défaire les conceptions erronées de ce que c’est avoir un trouble de santé mentale.

Combien de fois je me suis fait dire « mais t’as juste à manger ». Ah mais oui, j’y avais pas pensé! Et que dire des « fais du yoga, ça va te calmer », « tu peux focuser sur le positif à la place de toujours avoir des idées sombres » et autres phrases magiques du genre. T’sais si c’était aussi facile, j’aurais pris une fourchette, j’aurais mangé et ça aurait été fini. Mais les maladies mentales, c’est plus complexe que ça. Un même trouble peut s’exprimer complètement différemment chez deux personnes et faut être capable de respecter le rythme de chacun.e.

 

La Journée mondiale de la santé mentale, c’est aussi un bon moment pour prendre des nouvelles de nos proches (même si tous les moments sont des bons moments, pour vrai), pour être doux avec soi.

C’est correct que ça n’aille pas tout le temps bien. Ce que vous vivez est valide.

Vous êtes importants.es.

<3

 

Suicide Action
1-866-277-3553

Tel-Jeunes
1-800-263-2266

Aneb Québec

1-800-630-0907

Revivre

1-866-738-4873

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES