Passion friperie : 5 vêtements à acheter et 5 autres à éviter!

Crédit photo: View Apar/Shutterstock

J’adore les friperies, les marchés aux puces et toutes autres places où l’on peut se procurer des vieilleries qui ont une âme. Ce n’est pas un secret : lorsqu’il s’agit de magasinage, à moins qu’il y ait des soldes avantageux chez Aritzia, on peut facilement me trouver en train de fouiner dans une pile de linge poussiéreux dans un sous-sol d’église, avec un sourire digne d’un enfant à Disneyland! Avec quelques années d’expertise dans le magasinage preloved, voici cinq items que je vous recommande d’acheter en friperie pour garnir votre garde-robe automnale, ainsi que 5 autres vêtements à acheter à vos risques et périls (ou éviter)!

Comme la mode est cyclique et que les friperies regorgent de vêtements des décennies d’antan, les friperies sont les lieux par excellence pour dénicher des vêtements usagés, mais à la saveur du jour. J’ai remarqué une résurgence des années 70 dans la mode dernièrement qui vient se mêler au bien établi trend des années 90. Salopettes, jupes en jeans, col roulé moulant et rayé sont tous des items qui sont facilement trouvables en friperie et qui feront écho à la magique nouvelle ligne de Twik. Si on garde les yeux (et l’esprit!) bien ouverts, il est aussi possible de tomber sur un fou manteau ou sur un sac à main funky qui feront plein de jaloux!

Crédit : Victoria Koscielniak via Polyvore
 

Quoique je ne suis pas toujours moi-même mes conseils, si vous voulez dénicher le parfait chemisier ou robe blanche dans une friperie, méfiez-vous! Je ne sais pas si c’est de la malchance ou un mauvais sort qui plane sur tous les vêtements couleur crème (et ses dérivés), mais lorsque je suis dans une friperie, ils ont souvent, même presque toujours un petit défaut difficile à déceler et encore plus impossible à réparer. Vous êtes prévenus!

J’évite aussi, de règle, les vêtements délavés et déformés, car ils sont vite oubliés au fond de ma garde-robe si je finis par les acheter. Il m’est arrivé parfois d’acheter des pièces qui nécessitaient des retouches et, honnêtement, à moins d’être profondément en amour avec ledit vêtement au point de vouloir le léguer dans mon testament, je préfère passer mon tour (et éviter tous les frais de retouches qui viennent avec)! Finalement, les souliers de course usagés, ça pue, donc sayonara belle paire de New Balance amochée.

Crédit : Victoria Koscielniak via Polyvore
 

Et vous, quels sont vos musts à trouver en friperie cette automne?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES