Vivre avec l'anxiété au quotidien, c'est quoi?

Crédit photo: averie woodard/Unsplash

Ça m’a pris du temps avant de comprendre que je souffrais d’anxiété. J’ai toujours cru que mes réactions face aux petits aléas de la vie étaient normales et dues au fait que j’étais profondément quelqu’un de timide qui ne se faisait pas assez confiance. Laissez-moi vous dire que j’ai été plutôt déstabilisée quand j’ai compris que la majorité des gens qui m’entouraient ne traitaient absolument pas aussi dramatiquement que moi les événements auxquels ils faisaient face. Autant j’étais étonnée de me rendre compte que je traitais l’information différemment des autres, autant mon entourage est mystifié par la lourdeur avec laquelle je vis quotidiennement. En analysant les différentes situations, j’ai réalisé que le quotidien d’un anxieux est parsemé de petites épreuves qui semblent souvent plus exigeantes que ce qu’elles sont réellement. Pour moi, c’est tout à fait normal d’être nerveuse à en avoir des hauts le cœur quand je dois appeler mon dentiste pour prendre rendez-vous, mais pour la population générale, ça peut sembler plutôt grotesque et incompréhensible. C’est pourquoi j’ai voulu montrer comment les anxieux vivent de banales situations de la vie de tous les jours.
 

Téléphone
Crédit : Giphy

Vivre avec l’anxiété, c’est vivre en permanence avec une petite voix qui nous fait douter de chaque décision à prendre, chaque action à exécuter. Avant de réaliser que je faisais partie de la très grande famille des anxieux, je confondais, à tort, cette petite voix pour celle de ma conscience. Il va sans dire qu’à ce rythme, c’est ma confiance en moi qui se retrouve facilement éreintée. À chaque événement heureux, un sentiment de réprobation s’installe dans mon subconscient, sournoisement déguisé en voix de la raison, et me fait douter du plaisir que j’ai. Devrais-tu réellement être contente de ce nouvel emploi? Est-ce vraiment une bonne idée de partir en voyage? Cette nouvelle fréquentation est très agréable; es-tu certaine que tu mérites tout ce bonheur? Le doute est complice de toutes les sphères de ma vie et parfois, il se permet souvent d’inviter l’angoisse et la peur à être de la partie.

 

Dépression
Crédit : Giphy

Être anxieuse fait de moi quelqu’un qui a énormément peur du changement. Aussi irritable une situation puisse être et aussi désireuse de vouloir en sortir puis-je être, au moment venu pour la changer; j’hésite, je recule, je me remets en question. « Finalement, je ne suis pas si incommodée que ça. À bien y penser, je peux continuer de vivre ainsi. » Je préfère rester dans l’inconfort que je connais et qui me rassure, plutôt que faire un changement, si celui-ci signifie que je devrai affronter l’inconnu et perdre mes repères. Ce comportement peut aussi bien se refléter dans un emploi où je ne suis plus bien, qu’une activité que je voudrais essayer ou un malentendu avec un proche que je devrais adresser.
 

Changement
Crédit : Giphy

Être anxieuse, c’est aussi se faire un sang d’encre pour tout et n’importe quoi, mais également en faire une obsession. Un événement inattendu survient et m’affecte, de près ou de loin? C’est CERTAIN que je n’en dors pas et que je repasse la situation dans ma tête encore et encore, en me faisant des scénarios catastrophe où je finis dans un pénitencier pour une peine d’emprisonnement à vie. Une chicane avec un ami, un oubli au travail, un achat que je regrette (oui, oui); tout est une bonne raison pour angoisser. J’ai déjà fait de l’insomnie pour un pot de confiture maison que j’avais raté. Un. Pot. De. Confiture. #TrueStory
 

Insomnie
Crédit : Giphy
 

Être anxieuse, c’est faire des crises de panique quand je perds le contrôle de la situation. Dans la dernière année, j’ai développé une peur de l’inconnu si excessive que lorsque je n’ai plus de repères et que je ne suis plus en mesure de contrôler ce qui arrive à l’instant présent, mon corps déraille. Ma première crise de panique était d’ailleurs d’un ridicule déconcertant. À Osheaga, l’an passé, j’ai eu un mal de tête dû à un manque d’hydratation qui s’est transformé en colère de manquer un show, puis en angoisse de décevoir mes amis qui m’accompagnaient, et finalement en perte de contrôle de la situation, pour se terminer sur une civière. #Osheaga2015NeverForget
 

Peace
Crédit : Tumblr
 

Vivre avec l’anxiété au quotidien, c’est ça. Heureusement, on trouve des méthodes pour tenter de gérer toute cette gamme d’émotions, mais ce n’est jamais gagné d’avance. Gérer son anxiété, c’est un travail à temps plein, mais l’anxiété, elle, bosse 24 heures sur 24.

Souffrez-vous d’anxiété? Comment vous affecte-t-elle au quotidien?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES