Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi et comment une simple infusion matinale peut-elle finir par coûter le prix d’un sandwich? Comment se fait-il qu’une boisson aussi commune que le café puisse laisser un trou béant dans votre porte-monnaie?

Relaxez, j’vais toute vous expliquer ça.
Crédit :
Maori Sakai
 
La réponse est simple : c’est le prix que coûte réellement une tasse de café, produite dans des conditions souhaitables pour l’humain et son environnement.

Depuis que je me suis posé la question, en m’intéressant surtout à mes finances et aux répercussions qu’a ma consommation de café sur mon budget, c’est le premier constat qui m’a frappée en pleine face : le café est devenu un produit de luxe complètement banalisé! Pourtant, une production éthique du café requiert une collaboration étroite entre les maillons d'une chaîne vraiment restreinte d’intervenants dévoués. Sans cette collaboration, les agriculteurs sont malheureusement exploités et forcés à cultiver de manière qui n'est pas écoresponsable.

De quessé, les cafés de 3e vague?
À Montréal, les cafés sur lesquels vous tripez sont généralement des cafés de 3e vague. Par définition, ces cafés traitent le café comme un produit fin à part entière – comme le vin, par exemple – plutôt qu’une simple « commodité », un produit de consommation courante, aux paramètres standardisés.

Passion café de spécialité.
Crédit :
Maori Sakai
 
La 3e vague à Montréal
On a la chance d’avoir une tonne de baristas passionnés à Montréal et le choix entre une foule de cafés de 3e vague aux différentes particularités. Voici mes 5 préf' (dans aucun ordre particulier) :   
  • Café Couteau, parfait pour travailler ou étudier
  • Noble Café, pour prendre un café pour emporter et profiter d’un service de haute qualité
  • Saint-Henri, un véritable champion de la microtorréfaction à Montréal
  • Odessa, un petit havre de paix où il fait bon lire un livre ou juste chiller
  • Dispatch, pour la qualité de l’infusion (dont ils contrôlent l’ensemble des paramètres) et la microtorréfaction maison

​Êtes-vous fans des cafés de 3e vague à Montréal? Quels sont vos cafés préférés et pourquoi?

Plus de contenu