La classe maquillage de Jean-François CD : de YouTube à la vraie vie!

Crédit photo: Alex Viens La classe maquillage de Jean-François CD : de YouTube à la vraie vie!

Je suis désolée, Josiane, mais j’étais vraiment contente que tu n’aies pas de gardienne dimanche dernier (pour vrai, sorry). Parce que ça a fait en sorte que j’assiste à la toute première classe de maquillage de Jean-François CD, maquilleur professionnel et YouTuber enflammé.
 

Crédit : Alex Viens
 

Started from the bottom…

Devant les photos extravagantes de ses maquillages les plus élaborés en background, JF (on est intimes de même) s’est présenté en toute simplicité. « Je suis pas maquillé aujourd’hui, mais j’ai fait mes sourcils quand même, parce que je sors jamais sans sourcils! » (Quote JF CD, plus ou moins dans ces mots-là).

Crédit : Alex Viens

Il a maquillé, pour l’occasion, son amie Karine Vanasse, qui s’est avérée être non seulement un bon modèle, mais aussi une très bonne partenaire pour apaiser la nervosité de Jean-François. Devant la salle remplie de fans et d’amis, il a confié son émotion face à l’aboutissement de ses années à poursuivre sa passion. La belle histoire d’un autodidacte qui a fait ses débuts sur YouTube, avant de se faire remarquer par la full cool Marie-Mai et sa désormais BFF, Karine Vanasse.
 

Crédit : Alex Viens

Dans la vraie vie

C’est toujours spécial de rencontrer quelqu’un qui vit dans notre univers virtuel. « Y’est-tu gentil pour vrai? » est une des questions que je me pose très souvent. #J’ai5ans

Dans le cas de Jean-François, c’était tout sauf décevant.

Sa classe de maquillage, c’était aussi pour se rapprocher de ceux et celles qui suivent sa chaîne depuis plusieurs années. Très humble, il a répété qu’il en devait énormément aux gens qui regardent ses vidéos parce qu’au fond, les réseaux sociaux, c’est un échange.

COMME UNE VRAIE BLOGUEUSE.
Crédit : Alex Viens

 

C’était cool de constater qu’il trippe autant que nous quand il écoute des vidéos YouTube. Qu’il partage notre obsession pour les poudres illuminatrices. Qu’il – OH MY GOD J’AI LE MÊME PINCEAU QUE LUI. Pis que c’est – HÉ, JE CONNAIS CE ROUGE À LÈVRES-LÀ, JE L’AI. C’est l’fun, les blogues, pis YouTube, pis Internet. Parce que les gens qui y produisent du contenu sont aussi des gens qui en consomment.

(Et par la force des choses, vous êtes Jean-François et Jean-François est vous.) #Philosophie

Dans sa rafale de bons conseils, j’ai noté…

- Que préparer votre peau est aussi important que le maquillage lui-même. Sérums, hydratants, huiles de jour… Le canevas est aussi important que la peinture.

- Qu’il ne faut pas en mettre trop du premier coup. C’est plus facile d’en rajouter lentement que de corriger votre mess après vous être emporté!

- Qu’il est préférable d’agencer votre fond de teint à votre buste, ou à la partie de votre corps qui sera exposée le plus près de votre visage (ex. : les jambes, les bras, le cou…).

Crédit : Alex Viens

J’ai noté toutes ces choses, jusqu’à ce qu’il nous fasse part de son conseil le plus important selon moi. Tenez-vous bien.

IL N’Y A PAS DE RÈGLES. Genre aucune.

Adaptez les techniques à la forme unique de votre visage. Réappropriez-vous les tendances. Agencez les teintes que vous voulez à la couleur de vos yeux. Le maquillage est un moyen d’expression qui se plie à vos goûts, votre vision. Et ça ne devrait jamais être un outil qui sert à vous cacher. Badabing-badaboum.

Jean-François est un bon exemple du fait que le maquillage n’a pas de limites et n’a pas non plus de genre. Un homme n’est pas moins un homme parce qu’il est maquillé. Une femme n’en est pas moins une parce qu’elle ne l’est pas.

À la sortie de la classe, j’étais finalement très émue et inspirée. Parce que ce sont toujours les plus belles rencontres, celles où on peut fêter les réussites des autres. Les petites contributions positives.

Et célébrer la victoire de la différence.

Suivez Jean-François : 
- Sur YouTube
- Sur Facebook
- Sur Instagram

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES