Marie Chouinard : la chorégraphe qui vous fera (encore plus) aimer la danse

Crédit photo: Compagnie Marie Chouinard Marie Chouinard : la chorégraphe qui vous fera (encore plus) aimer la danse


J'adore la danse contemporaine.

Pour tout vous dire, j'ai vécu des moments très émouvants devant des spectacles de danse, qui m'ont même amenée au bord des larmes.

Mais ça n'a pas toujours été le cas. Il y a quelques années, j'avais du mal à apprécier des shows de danse contemporaine. Je ne comprenais pas comment les recevoir, genre. En fait, je pense que je réfléchissais trop, que j'essayais trop de comprendre, de manière cérébrale.

Puis, j'ai découvert des chorégraphes qui ont su me toucher. C'est comme si j'avais eu un déclic, et que j'arrivais désormais à me laisser émouvoir par les mouvements des danseurs.euses.

Une des chorégraphes qui a su me faire apprécier la danse, c'est définitivement Marie Chouinard.

Quand je recommande des artistes à mes ami.e.s qui disent qu'ils.elles n'aiment pas la danse, je conseille souvent de commencer par la chorégraphe québécoise Marie Chouinard, qui a depuis longtemps démontré son talent et qui est reconnue à travers le monde. Je trouve que son travail est riche, tout en restant accessible.

Si jamais vous êtes curieux.euse et que vous avez envie de vous initier à la danse (ou si vous êtes déjà fan!), Marie Chouinard présente deux pièces à l'Usine C, du 4 au 8 décembre: Les 24 Préludes de Chopin + Henri Michaux : Mouvements.

Les 24 Préludes de Chopin

Les 24 Préludes de Chopin est une oeuvre pure et foisonnante. Ces déclinaisons en solos, duos, trios et mouvements d’ensemble composent une pièce à la fois jubilatoire et grave, où la danse fait corps avec la musique en un tout résolument contemporain, énergique et poignant.

Crédit : Compagnie Marie Chouinard

Henri Michaux : Mouvements

En 1980, Marie Chouinard découvre Mouvements (1951) du poète et peintre Henri Michaux, qu’elle s’est plu à lire littéralement comme une partition chorégraphique. La scène est une page blanche où l’écriture se réinvente. Les danseurs de noir vêtus reproduisent les formes jaillies des textes et des dessins à l’encre de Chine de Michaux, leur rendant la fougue qui les a fait surgir. Sublime.

Crédit : Compagnie Marie Chouinard

J'ai vraiment hâte de découvrir ces deux oeuvres, qui seront présentées l'une après l'autre.

Les 24 Préludes de Chopin + Henri Michaux : Mouvements
Du 5 au 8 décembre à 19h
Usine C
Pour les billets, c'est par ICI

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES