L’entreprise québécoise La Vie en Rose vient tout juste de donner le coup d’envoi à sa campagne annuelle Gardez l’esprit sein. Cette campagne se déroulera tout le mois d’octobre et les gens sont invités à contribuer financièrement ou en donnant un soutien-gorge qu’ils ne portent plus.

 

Depuis 2015, l’entreprise participe à des collectes annuelles de soutiens-gorges en appui à la Fondation du cancer du sein du Québec (FCSQ). Cette fondation est très importante pour toutes les personnes qui sont atteintes de près ou de loin par le cancer du sein. C’est pourquoi il est plus qu’important d’aider financièrement l’organisme dans sa mission.

 

Cette année, la campagne se déroule dans tout le Canada plutôt que juste au Québec. Ainsi, La Vie en Rose souhaite pouvoir collecter davantage de soutiens-gorges usagés afin de soutenir la FCSQ. Pour chaque soutien-gorge, La Vie en Rose donnera 1$ au profit de la lutte contre le cancer du sein (jusqu’à une concurrence de 250 000$).

De plus, des t-shirts à l’effigie de la campagne (Gardez l’esprit sein) seront vendus en magasin et en ligne. Pour chaque achat de t-shirt, 10$ ira à la levée de fonds. L’argent amassé sera remis à la Fondation cancer du sein du Québec, qui aura pour mandat de redistribuer le tout à des organismes à travers le Canada qui se penchent sur la recherche.

 

« Nous sommes particulièrement fiers de lancer cette campagne d’envergure. Avec notre présence de plus en plus grandissante à travers le Canada, que la campagne devienne nationale était la prochaine étape. Il était nécessaire pour nous d’étendre la collecte de fonds à toutes nos boutiques pour ainsi offrir notre support aux organismes qui soutiennent les initiatives pour lutter contre le cancer du sein. La cause nous tient grandement à cœur depuis des années et nous avons le plaisir de faire appel à nos partenaires pour permettre d’avancer en matière de recherche », explique François Roberge, président et directeur général de la Vie en Rose.

Il est important de noter que la collecte de soutiens-gorges se fera de manière permanente dans les boutiques de l’entreprise. En effet, après le mois d’octobre, les soutiens-gorges amassés se feront donner une seconde vie par l’entreprise, ce qui contribue à réduire un peu la pollution vestimentaire.

Pour en savoir plus sur l’initiative, cliquez ici.

Page d'accueil