Je vis quelque chose d’assez inédit dans ma vie en ce moment : c’est la première fois que je suis dans une relation où il y a une différence de sentiments. Je m’explique. Lors de mes précédentes relations, les sentiments sont très vite apparus, des deux côtés à chaque fois. C’était toujours le temps de 1 ou 2 mois maximum et ça devenait sérieux. Pour ma relation actuelle c’est différent, on se fréquente depuis quatre mois, nous ne sommes pas rendus au même stade sentimentalement parlant et je dois dire que cela me déstabilise.

Laissez-moi remonter un peu dans le temps. Il y a de ça 4 mois, j’ai rencontré ce garçon. Ou plutôt, je l’ai rencontré à nouveau. C’est en effet un “chum de chum” que j’avais déjà croisé il y a de ça 7 ou 8 ans. Pandémie oblige, c’est devenu assez compliqué de rencontrer de nouvelles personnes, de créer une relation ou de se voir tout simplement. Nous nous sommes donc d’abord croisés sur un site de rencontre (ce qui m’a permis de catcher qu’il était célibataire) avant d’entamer une discussion sur Messenger (nous étions ami Facebook depuis tout ce temps). Nous avons tout de suite eu du plaisir à jaser ensemble. C’était fluide et j’aimais beaucoup ça, surtout après 1 an de célibat où je ne me suis intéressée à personne.

Quelque temps après, nous avons décidé de nous voir en extérieur (temps béni où les restaurants étaient encore ouverts), puis chez nous. C’est un garçon très affectueux et attentionné et ça ne me déplait pas du tout #TeamTactile. Nous nous écrivons tous les jours, nous essayons de nous voir la fin de semaine. En résumé, c’est aussi chouette intellectuellement que physiquement, mais pour le moment notre relation n’est pas ce qu’on peut appeler une relation sérieuse. Mon récit pourrait s’arrêter là si je vous dis qu’on ne voulait rien de sérieux dès le départ (c’est le cas), mais comme dans toute bonne histoire, il y a forcément une des deux personnes qui se fait prendre à son propre jeu. Et cette personne c’est moi.

Crédit:Giphy

C’est donc la première fois que je me retrouve dans une situation où les deux personnes ne ressentent pas la même chose (en début de relation j’entends, en fin de relation c’est une autre histoire) et où je ne sais pas si ça pourra évoluer, voire se transformer en relation sérieuse. Nous nous aimons bien, mais nous ne sommes pas en amour. Nous ne sommes pas un plan cul régulier, mais nous ne sommes pas non plus en couple. On est quoi alors ?

Nous en avons parlé bien sûr et nous nous sommes dit que si cette situation ne nous convenait plus, il ne fallait pas hésiter à le dire, car nous ne voulons vraiment pas nous faire du mal (ce que font deux adultes normaux en somme vous me direz).

Je suis donc en train de me demander si je ne devrais pas le laisser, car même si cela me convient aujourd’hui je ne suis pas certaine que cela me conviendra dans un futur proche. Ceci est accentué par l’approche de mes 30 ans et l’impression de passer une étape. Cette dernière année de célibat m’a fait comprendre plusieurs choses, dont le fait que je me suffise à moi-même et que la personne la plus importante dans ma vie c’est moi. Je pense donc que je préfèrerais passer cette étape seule plutôt qu’avec quelqu’un qui ne se projette pas sérieusement avec moi.

Je me dis souvent que les choses et les gens sont dans ma vie pour une raison. Peut-être que ce garçon est là pour que pour la première fois j’ose mettre fin à une relation qui ne me convient pas ? Ce qui est sûr c’est que ma fête approche et que j’aimerais avoir pris une décision pour mon avenir avant ça, même si je l'aime bien et que notre relation est très sympa.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de ne pas être en phase avec votre nouvelle fréquentation ?

Page d'accueil