Le milieu culturel a été malheureusement durement touché par la pandémie et le confinement. Encore aujourd’hui, alors que la plupart des mesures sont levées en partie, les différentes entreprises du milieu peinent à se relever vu les restrictions encore serrées qui s’appliquent pour elles (limite de personnes, distanciation, etc.).

Il faut donc être créatif, encore plus que d’habitude! Cette situation donne naissance à de magnifiques projets et on tenait à vous parler de la plus récente idée de l’Agora de la danse.

Le concept est simple et ingénieux. Cinq danseurs.ses solistes accompagnés.es d’un.e musicien.ne chacun.e présenteront une courte chorégraphie d’une dizaine de minutes à un ou deux spectateurs maximum. Lorsqu’ils achètent leur billet, les spectateurs ne savent pas où le spectacle aura lieu ni quel.le danseur.se ils verront! Le lieu du spectacle sera dévoilé quelques jours avant la date choisie.

Les danses se dérouleront dans des endroits publics, dans les quartiers suivants : Petite-Bourgogne, Petite Italie, Le Plateau Mont-Royal, Rosemont. Les spectateurs se verront prêter une paire d’écouteurs afin d’être complètement immergés dans l’expérience.

C’est la chorégraphe Karine Ledoyen qui est derrière l’organisation du projet « Osez! en solo ». Le projet se déroule à Montréal, mais aussi à Québec! Ça débute le 18 août jusqu’au 22 août, puis du 25 au 29 août. Le billet simple coûte 10$ et le double en coûte 15$.

Tous les détails se trouvent sur le site web de l’Agora de la danse.

Plus de contenu