J’ai essayé de passer 7 jours sans Facebook et j’ai presque réussi

Crédit photo: Pixabay

Le Défi 28 jours sans alcool de la fondation Jean Lapointe a débuté depuis le 1er février. Il a pour but de récolter des fonds en demandant aux participants de se priver d’alcool pendant 28 jours.   

Je trouve que c'est un très beau défi, mais je n’aime pas le goût de l’alcool... Donc, 28 jours sans alcool, c’est beaucoup trop facile pour moi! C’est un peu comme si on me demandait de ne pas manger de champignons pendant 28 jours...  

 

J’ai donc décidé de relever un autre défi en me privant d’une dépendance que j’avais réellement: celle des réseaux sociaux. Il faut dire que j’avais quand même une grande dépendance à Facebook. J’y passais souvent de 4 à 5 heures par jour. Facebook demeurait et demeure toujours mon principal moyen de communication. C’est aussi ma principale façon de rentrer en contact avec les autres. 

 

Étant donné qu’il me semblait trop difficile de passer 28 jours sans Facebook, je me suis donné comme défi de passer une semaine sans Facebook. Au début, je refusais en tout temps de me connecter juste pour relever le défi, mais au bout de 5 jours, j’y suis allé quelques minutes par jour pour ma recherche d’emploi. Parce que le problème avec Facebook, ce n’est pas de passer du temps dessus. C’est d’y passer plusieurs heures par jour.  

 

En allant sur Facebook, j’avais souvent l’impression de socialiser avec les autres. Donc, les premiers jours, j’avais l’impression d’être isolée, un peu comme si je vivais dans une grotte au fond d’une forêt. J’étais aussi forcée d’une certaine manière à me trouver d’autres choses à faire. J’ai donc été voir des films. Je suis allée plus souvent dehors et bien sûr, j’ai passé plus de temps à lire les articles des autres collaboratrices de Ton Petit Look! Au final, cette pause de Facebook m’a fait beaucoup de bien.   

 

Seriez-vous capable de vous priver de réseaux sociaux pendant quelques jours? 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES