Miley Cyrus affirme avoir été lesbienne « par choix » et ça ne passe pas!

Crédit photo: Cover Images Miley Cyrus affirme avoir été lesbienne « par choix » et ça ne passe pas!

Réputée pour faire à sa tête et s'exprimer librement, au risque de faire polémique, Miley Cyrus a une fois de plus semé la controverse sur son passage. Cette fois, c'est au cours d'un Instagram Live qu'elle a raconté avoir été lesbienne après avoir perdu espoir de rencontrer un bon gars en ajoutant, à l'intention des fans qui étaient au rendez-vous, qu'elles n'ont « pas besoin d'être gai » et que de « bonnes personnes avec un pénis » existent.

Rappelons d'abord que depuis des décennies, la communauté LGBTQ+ tente de faire reconnaître que l'homosexualité n'est pas un choix et qu'on ne pourra jamais « convaincre » une personne d'être hétéro, même en lui imposant une inhumaine thérapie de conversion ou en essayant une panoplie d'approches vouées à l'échec. Et la raison est bien simple; être gai est naturel et normal et c'est une partie de qui on est. Ce n'est pas un choix.

En effet, même si le « gène de l'homosexualité » serait un mythe, les scientifiques s'entendent maintenant pour dire que l'homosexualité est naturelle. C'est simplement « un aspect naturel de la diversité de l'espèce », comme on peut le lire dans un article publié sur Forbes.

C'est donc sans surprise que le discours de Miley Cyrus a semé la controverse en sous-entendant que, pour elle, l'homosexualité avait été un choix motivé par l'absence de « bons gars » dans le monde.

« J'étais juste... je ne sais pas... une féministe hardcore et je ne laissais personne entrer, mais maintenant oui. Il y a des bons gars dans le monde, n'abandonnez pas. Vous n'avez pas besoin d'être gai, il y a des bonnes personnes avec un pénis, il faut juste les trouver. J'ai toujours cru que je devais être gai parce que je croyais que tous les hommes étaient mauvais, mais ce n'est pas vrai » a-t-elle révélé pendant ce controversé Instagram Live.

En référence pas-du-tout subtile à son ex, Liam Hemsworth, elle a ajouté: « Il existe des bonnes personnes avec un pénis, je n'en ai rencontré qu'un seul... et il est sur ce live ». Cette personne spéciale malgré-son-pénis qui se retrouve sur le Live Instagram en question, c'est son nouveau copain Cody Simpson.

Il faut aussi savoir que l'idée de faire le « choix » d'être lesbienne n'est pas nouvelle; Miley est loin de réinventer la roue (ou l'éventail des orientations sexuelles) ici.

En effet, dès les années 1970 et 1980, le féminisme lesbien est un mouvement militant qui prend de l'importance en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest. Les femmes qui prônent le féminisme lesbien soutiennent que le patriarcat implique que les femmes seront toujours dominées dans une relation amoureuse hétérosexuelle face aux hommes qui seront toujours en position dominante. Bref, ces militantes féministes radicales soutiennent qu'être lesbienne est un « choix » politique, le seul qui permettrait aux femmes d'échapper à l'oppression dans leurs relations conjugales.

Un des groupes de féministes lesbiennes les plus connus (et documentés) est Paarse September (Purple September, en anglais) qui provient des Pays-Bas. Ce groupe a partagé ses positions politiques via une infolettre, mais aussi via de nombreuses lettres publiées dans les journaux et les magazines. Dans une entrevue avec Jeanne Doomen (qui a grandement contribué à sa popularité), le groupe affirme que « les féministes doivent (re)considérer leur hétérosexualité comme étant l'essence même de leur oppression et que le lesbianisme n'est pas (seulement) sexuel, mais un choix politique », selon ce qu'on peut lire sur le site du Institute on gender equality and women's history.

Bref, Miley est loin d'avoir inventé l'idée d'être lesbienne « par choix ».

Toutefois, oui, ça sonne problématique pour les milliers - voire les millions - de personnes qui revendiquent chaque jour le droit d'être qui elles sont. Ce sont des paroles qu'elle n'aurait pas dû prononcer comme ça, à la légère, un peu pour lancer une pointe à son ex et flatter l'égo de son nouveau chum. On s'entend là-dessus. Elle n'a clairement pas pensé que son discours s'inscrivait dans une lutte politique beaucoup plus grande et importante que sa petite personne. Et elle n'a pas pensé à ça, probablement parce que malgré son « choix » qui n'aura duré que quelques mois et/ou amourettes par-ci par-là, elle n'a pas subi d'oppression ni été la cible d'homophobie. Ou peut-être qu'elle n'a pas cru bon de pousser sa réflexion assez loin... Bref, bien des questions sans réponse. Mais il me semble que la plus importante, c'est:

On peut-tu juste s'entendre pour respecter toutes les personnes et leur droit d'aimer qui elles veulent (tant que c'est mutuel et consentant)?

 

P.S: Quelques heures après avoir enflammé la toile avec ses commentaires, Miley a tenu à clarifier ses propos dans ses stories Instagram. Elle a finalement affirmé que la sexualité n'est pas un choix et a rappelé qu'elle soutient la communauté LGBTQ dont elle fait partie. Une bonne chose de réglée!

Crédit: Stories Instagram de Miley Cyrus

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES