Je regardais des photos de mes looks parce que ça fait partie de ma job de revisit ce que je porte de temps en temps. Chacun son métier, on va dire. En faisant défiler les images, j'ai remarqué que j'ai arrêté de rentrer mon ventre. 

Pendant longtemps, j'angoissais à cause de la forme de mon corps. Pas que ça me stressait en tant que tel, mais, t’sais, quelle fille ne serait pas tannée de se faire demander si elle est enceinte à chaque fois qu'elle porte quelque chose de plus serré. De base, le monde est cruel. Sur Internet, il l’est encore plus. Paraît que dire « #LesGens » ça aide, mais pas vraiment. 

Je me suis tannée d'essayer de montrer que mon corps n’est pas comme ce qu’il est réellement au quotidien. J'ai pas d'abdos. Ouais. Et puis, qu'est-ce que ça peut bien faire? À part avoir moins de force, ça change rien. FUCK ALL même. Reste que c'est pas toujours agréable de se faire traiter de grosse, à 150 livres, simplement parce qu'on nous a appris qu'une fille très mince est nécessairement mieux dans sa peau qu'une autre. 

J'ai un ventre. Comme tous les humains d'ailleurs. Je suis tannée de le cacher parce qu'il ne plaît pas à la majorité. Je suis tannée de faire des steppettes parce que c'est comme ça qu'on attend que je pose pour montrer ce que je porte. Je suis tannée de devoir répondre à la demande de la terre entière parce que mon corps a des courbes. 

Je me sens bien dans ma peau, et personne ne va me convaincre du contraire. Personne. Pas même une personne qui va me demander si je suis enceinte. Je ne ferai pas plus d'abdos pour leur plaire. Parce qu'au final, sérieux, les personnes les plus importantes pour moi me trouvent belle. Mon chum, mon garçon, mes amies, mes collègues de travail. J'ai pas besoin de rentrer mon ventre, retenir mon souffle pour empêcher des commentaires cons. 

C'est pas mal plus aux personnes qui les font, ces commentaires, de se trouver des activités plus intéressantes. Les miennes le sont pour vrai. 

Bonne soirée! Bedaine pas rentrée.

Page d'accueil