Couper et entretenir votre toupet vous-mêmes : 5 commandements

Crédit photo: Jeanne Séguin Couper et entretenir votre toupet vous-mêmes : 5 commandements

Mon toupet, c’est ma marque de commerce. Les seuls moments où mon front en a été dépouillé ont eu lieu lors de mes voyages où j’ai dû laisser tomber l’idée d’entretenir un toupet digne de ce nom. J’ai été mal dans mon front chaque jour de mes voyages, mais heureusement j’ai réussi à trouver suffisamment de zen pour avoir du fun pareil, t’sais. 

Mon excitation/malaise de poser à côté d'un singe : voyez comment mon front se sent seul.
Crédit : Jswaldorf/Instagram 

L’avantage d’avoir toujours le même genre de coupe de cheveux, c’est qu’on devient bon à s’en occuper nous-mêmes. Mon toupet, c’est moi qui le coupe 9 fois sur 10. Comme je suis vraiment fine, je vais vous partager ma sagesse pour que votre expérience du toupet ne se transforme pas en six mois de barrettes et de coiffures plus ou moins originales en attendant que ça repousse : 

1. Avant de couper, vous réfléchirez 
Avoir un toupet, c’est un engagement. Si vous voulez du changement ou vous faites ça sur un coup de tête, bonnes sont les chances que vous vous retrouviez à trouver des moyens de l’attacher en attendant que ça repousse. Avoir un toupet, ce n’est pas low maintenance; soyez prêtes à intégrer de nouvelles étapes à votre routine matinale.

2. Le bon toupet, vous choisirez 
Frange sur le côté ou toupet? En dessous ou au-dessus des sourcils? Rond ou droit? Frisé ou bien droit ? Si vous êtes du genre à laisser sécher vos cheveux à l’air libre et que l’idée d’utiliser un fer plat tous les jours vous fait rouler les yeux, choisissez une frange plus naturelle, comme celle d’Odrée. 
 

Crédit : odreeavecuno/Instagram

Choisir un type de frange ne vous empêche pas de la changer par la suite : les franges repoussent vite, c’est ce qui les rend polyvalentes même quand, comme moi, vous en avez toujours eu. 
 

Crédit : Jeanne Séguin
 
3. Une coiffeuse, vous consulterez
Pour la première fois, je ne vous conseille pas de couper votre toupet vous-mêmes, à moins de l’avoir déjà fait avant, et encore. Soyez précises avec votre coiffeuse sur le look que vous désirez obtenir : épaisseur, longueur, forme, etc. Apportez des photos et donnez-lui des repères sur votre visage : sous ou au-dessus des sourcils? Au milieu ou au quart du front? Ces repères vous aideront; personne n’a la même conception d’un toupet court ou d’un toupet plus long et je ne compte pas les fois où je suis sortie en beau fusil de chez la coiffeuse parce que je trouvais que je ressemblais à ça : 
 

Crédit : Photobucket

Crédit : Montage par Jeanne Séguin
4. À sec, votre toupet vous couperez 
À moins d’habiter près de votre salon de coiffure ou d’avoir beaucoup de temps, grandes sont les chances que vous ne pourrez pas faire entretenir votre frange chez le coiffeur. Ne partez pas en peur, ce n’est pas SI difficile de le faire vous-mêmes, ça demande juste de la pratique. 

  • D’abord, coupez TOUJOURS (toujours!) votre toupet lorsqu’il est propre et lorsqu’il est sec. TOUJOURS. Ça vous permet de voir en temps réel comment votre cheveu tombe et quelle longueur vous voulez couper. 
     
  • Coupez-en le moins possible à la fois, c’est toujours plus facile d’en couper plus si vous n’êtes pas satisfaites du résultat. 
     
  • Coupez lorsque votre visage est propre et que vous n’avez pas de maquillage/hydratant dans la face : les petits cheveux qui collent dans votre face ne partiront jamais sinon. 
     
  • Votre visage n’est pas symétrique : j’ai eu le toupet un peu croche jusqu’à ce que j’arrête de suivre mon arcade sourcilière comme ligne de référence. 
     
  • Revenez couper le lendemain après avoir lavé vos cheveux, ça aide à corriger les choses que vous n’aviez pas vues la veille. 

 

Cette vidéo explique bien le processus. Personnellement, je couperais moins à la fois, surtout si vous n’avez pas l’habitude de couper vous-mêmes vos cheveux. Aussi, je conseille d’acheter des ciseaux à cheveux de qualité, c’est beaucoup plus facile. 
Crédit : Carly Humbert/YouTube

 

Je n’ai jamais utilisé cette technique sur moi, mais une de mes coiffeuses, oui. Je vous la conseille si vous avez envie d’un look plus rétro. 
Crédit : Midcentury MacGyver /YouTube

 
5. Du shampooing sec, vous utiliserez. 
Un toupet, ça devient gras, et vite. Surtout si, comme moi, vous avez la mauvaise habitude de tout le temps jouer dedans. Je lave mes cheveux deux fois par semaine et je lave mon toupet chaque fois que je prends ma douche. Des fois, avec l’hiver, ce n’est pas assez. Le shampooing sec, c’est vraiment la meilleure chose dans ce temps-là. Je vous conseille ceux de Klorane pour leur efficacité et celui de Lush parce que c’est impossible de le terminer (j’ai le mien depuis 2 ans), qu’il sent incroyablement bon et que son format est plus écologique (bye bye ca-canne et aérosols). 

Est-ce que vous allez tenter l'aventure toupet? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES