Le pire de 2014, selon Julie.

Crédit photo: glambistro.com

Je vous ai parlé récemment de ce qui s’en venait en 2015, mais un petit retour en arrière ne fait pas de tort non plus. Voici une compilation de ce que j’ai le moins aimé en 2014.
 
1. Overdose de 90s : j’aime beaucoup ce retour, pas mal plus que celui des 80s ou même celui des 60s. Ça me permet d’aller piger dans mon propre linge entreposé chez mes parents et de réutiliser mes accessoires et ceux de ma mère (Terra Nostra style). Je suis en terrain connu. Mais je me dis que la prochaine étape, c’est le retour des années 2000, ce qui me fait très peur. Pire encore : qu’est-ce qui va se passer quand on va rejoindre la décennie dans laquelle on se trouve? Dans 3 ans, un retour des années 2010, ça va donner quoi? La terre va imploser, sans doute.
 
2. Trop de léopard : j’adore le léopard, bien que ce soit très récent. Je porterais toujours un article léopard. Mais on va se le dire : y’a rien de pire qu’un imprimé léopard sur du tissu cheap. Trop vu, trop, partout.


Crédit photo : aquimoda.com

 
3. Le faux bob : sur une star OK, mais comment voulez-vous que je me « pinne » ça sur la tête?  J’ai l’impression que ça prend l’équivalent du prix Nobel de coiffure pour y arriver.  
 


Crédit photo : stylenoted.com

 
4. Les selfies au naturel : s’aimer sans se maquiller, c’est très bien. Mais come on, on sait toutes que vous avez choisi la meilleure des 15 photos que vous avez prises. Le jour où vous cesserez de vous mettre en scène même démaquillée, vous aurez fait un pas vers l'avant.
 
5. Les jeans TROP troués : l’idée derrière le grunge était de se négliger, d’être low profile, de rejeter la société de consommation, etc. Je trouve ça toujours drôle de voir des articles largement troués dans des boutiques pour ados. J’ai l’impression d’avoir 50 ans quand je dis ça, mais achetez-vous donc un vieux jeans au Renaissance et déchirez-le vous-même.
 

 
6. Les têtes de mort : ça doit faire 15 ans que c’est répandu dans la « mode populaire » et honnêtement, je ne suis juste plus capable. Je n’ai aucun argument. C’est tout.
 


Crédit photo : blagueusedemode.com

 
7. Le legging porté comme un pantalon : ce n’est rien de nouveau, mais même avec la silhouette d’une championne de yoga CrossFit alpin végane et marathonienne, ça demeure un legging porté comme un pantalon. Ça le sera aussi en 2015 et pour toutes les années subséquentes.
 
8. Nous faire croire qu’on peut porter du maquillage de vampire en toute circonstance : pour une soirée glam, c’est bien. Mais non, vous ne serez pas crédible au quotidien si vous êtes hygiéniste dentaire, prof ou à peu près n’importe quoi. Vous ferez peur, parce que ÇA fait peur. Y’a une marge entre « s’inspirer de » et mettre en application à la lettre.
 

 
9. Le ombré too much : j’ai encore le mien, mais je pense que l’on peut tourner la page sur les ombrés hyper-contrastés. En plus, l’idée est de donner un petit look négligé, non? Le sombré est un genre de juste milieu entre l’ombré et les mèches. Aussi, l'ombré inversé est une chose qui m'échappe complètement.
 


Crédit photo : doctissimo.fr

 
10. Les Kardashian qui s’intègrent partout : j’ai l’impression que tout est un dérivé des Kardashian : cheveux droits séparés au milieu, sourcils épais, mais hyper-dessinés, contouring, gros crayon à lèvres, poses de type « riche-ingénue-sexy-casual-ténébreuse », etc.
 
11. La mode «  tapis de siège de toilette » extrême : il y en a depuis un moment, mais il me semble que la tendance Big Bird s’est accentuée en 2014, non? Ce n'est pas laid, mais on fait quoi avec ça, quand on échappe du yogourt dessus?
 


 Crédit photo : glambistro.com

12. La démocratisation des stripper shoes : on dirait que les sandales à talons hauts cette année en étaient presque toutes inspirées. C’est beau un gros talon et une semelle compensée, mais personnellement, je trouve qu’il n’y a rien d’édifiant à porter des bottes de danseuse pour aller au boulot ou à l’école. Ou même pour sortir. Éditorial.
 


Crédit photo : amazon.com

 
13. Les PAS nouveautés qui nous font croire qu’elles sont vraiment nouvelles : y’a des choses cutes qu’on espère ne pas voir disparaître, mais je trouve ça limite insultant quand on tente de nous faire croire que c’est nouveau. Cols Claudine, leggings imprimés, blouses transparentes, tailles hautes, robes sixties... Laissez-moi simplement ressortir ce que je portais y’a 4 ans et ce sera tout.   
 
14. Le contouring : le principe de l’ombre et de la lumière est essentiel en maquillage, mais on dirait que ça demande autant d’efforts que de peinturer une toile au complet.
 


 Crédit photo : destinationfemme.com

15. Porter des faux cils ou des faux ongles pour aller dans ses cours de droit à l’université. Un autre éditorial. Faites ce que vous voulez, mais je pense que votre rapidité d’exécution augmentera sans tout cet attirail. Cela me fascinera toujours. J’ai quasiment le goût d’essayer.
 
Bonus : tout le monde pareil. Gars, filles, tout le monde tend à ressembler à la même chose et ça non plus, ça n’a rien de nouveau. Barbes taillées, tuques, chemises à carreaux, etc. C’est paradoxal de vouloir se démarquer en faisant comme tout le monde.

Sans rancune, 2014! Et vous, qu'est-ce qui vous a tannées lors de la dernière année?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES