Les Chroniques de San Francisco: une nouveauté Netflix à voir!

Crédit photo: Tales of the City Netflix/Facebook Les Chroniques de San Francisco: une nouveauté Netflix à voir!

J’avais de grosses attentes en commençant à regarder la mini-série Les chroniques de San Francisco (Tales of the City en version originale) récemment mise en ligne sur Netflix. En effet, il s’agit de l’adaptation de la très bonne série littéraire d’Armistead Maupin que j’ai adorée. J’en avais d’ailleurs parlé dans un autre article.

De quoi ça parle?
On y suit les habitant.e.s du 28 Barbary Lane, un immeuble niché en haut d’un escalier dans l’une des rues en pente de… San Francisco, bien sûr! C’est une grande famille tricotée serrée autour de la propriétaire Anna Madrigal. Chaque membre de cette belle gang a ses secrets, son lot de relations compliquées et de mésaventures. Plusieurs font partie de la communauté LGBTQ2, très présente dans la série.

Est-ce que ça vaut le coup de regarder la série?
Bon évidemment, ça dépend de vos goûts, hein! Perso, j’ai passé un bon moment en visionnant la série. Je me suis attachée aux personnages et à leur univers. Puis j’avais envie d’aller au bout de l’intrigue (parce que je suis pas ben ben sûre d’avoir lu le dernier tome ou alors j’en avais oublié des gros bouts). Toutefois, au premier épisode, je n’étais pas totalement emballée. Disons que j’ai mis un peu de temps à embarquer!

Alors, c’est aussi bien que les livres?
Hélàs, non! Je garde de meilleurs souvenirs des livres. Notamment parce que je trouvais les personnages plus complexes et l’écriture de Maupin plus drôle et plus audacieuse. L’époque à laquelle j’ai commencé à la lire m’influence probablement : il y a une bonne quinzaine d’années (aïe, le temps file!), les personnages homosexuel.les et transgenres étaient encore moins fréquents dans la littérature. Le changement de médium aussi biaise probablement la comparaison : la lecture laisse plus de place à l’imagination.

En conclusion, je citerai ma copine Marie, également fan des romans de Maupin : « C’est pas mal quand même! » Surtout si vous n'avez pas lu les livres, c'est une série que je recommande. Vous découvrirez l'univers du 28 Barbary Lane avec un regard tout neuf, différent du mien qui était biaisé par mes attentes élevées après la lecture des bouquins. Après tout, les personnages sont si attachants!

Vous me direz ce que vous en avez pensé!

Aussi, à toi qui a lu l’article jusqu’au bout : ne pas confondre avec une autre adaptation récemment mise en ligne (et sortie des boules à mittes) par Netflix.

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES