Se mettre de la pression pour réussir... à méditer!

Crédit photo: Jake Givens/Unsplash Se mettre de la pression pour réussir... à méditer!

Il y a quelques années, mon médecin m’a conseillé de méditer, me disant que ça aurait sans doute un impact très positif sur la gestion de mon anxiété de même que sur mon sommeil, dont je manquais alors cruellement. Il m’a parlé de la méditation pleine conscience, puis m’a suggéré quelques livres, entre autres la bible (je fais ici allusion au nombre de pages) du Dr Jon Kabat-Zinn intitulée Au cœur de la tourmente, la pleine conscience. Le manuel complet de MBSR, ou réduction du stress basé sur la mindfulness.

Déjà en partant, le titre donne le tournis. Le nombre de pages et la taille de la police itoo. Bref, je me suis transformée en pseudo-étudiante-apprentie-méditatrice et je me suis mise à essayer de performer ma méditation. Je sais, dit comme ça, ça sonne un peu ridicule... Mais je sais pertinemment que je ne suis pas la seule à tenter de performer sa guérison ou son atteinte du bien-être! 

Crédit : Giphy

Des débuts houleux
Vous aurez sans doute saisi, donc, que ma relation avec la méditation n’a pas été rose d’emblée. Au début, je me forçais littéralement à méditer. Inutile de vous dire que ça annule pas mal l’effet d’un lâcher-prise. Je ne faisais que me taper sur la tête de ne pas parvenir à laisser aller mes pensées... Un soir, dans un café, j’en ai parlé à une amie. Elle m’a dit cette phrase qui m’a, disons, réveillée : « Te rends-tu compte que tu te mets de la pression pour méditer? » On dirait que le fait que ce soit mis en mots m’a fait réaliser à quel point j’étais dans un sac de nœuds. 

Crédit : Giphy

Se foutre la paix... 
Peu de temps après, je suis tombée sur un livre de Fabrice Midal qui s’intitule Foutez-vous la paix! et commencez à vivre! Ce bouquin aborde justement cette pression, dont j’ai parlé un peu plus tôt, de performer constamment, même dans notre quête de bien-être. Son message est simple... et tellement libérateur! Midal nous suggère simplement de nous foutre la paix, de lâcher prise et de commencer à vivre! Pas mal comme programme, non?

Le premier chapitre de son livre aborde de front notre façon de méditer. « Cessez de méditer - Ne faites rien », nous ordonne-t-il. C’est en lisant ce chapitre que j’ai réellement compris ce que devait apporter la méditation : un cadeau que l’on s’offre à soi, celui de mettre au repos la tête et le corps, de ne rien faire, de recharger ses batteries et, surtout, d’être présent.e pour soi dans le temps et l’espace. Wow! Ça n’a plus jamais été pareil...

Crédit : Giphy

Headspace : mon histoire d’amour avec ma voix british
Je suis tombée amoureuse de la méditation qui m’offrait ce dont j’avais tellement manqué ces dernières années : du temps à moi ainsi que du repos mental et physique. Toutefois, je me suis vite rendu compte que j’avais beaucoup moins de difficulté à me laisser aller dans un contexte de méditation dirigée : par exemple, à la fin d’un cours de yoga.

Alors, cet automne, je me suis acheté une application qui porte le nom de HeadspaceJ’ai d’abord essayé l’application gratuitement, mais j’ai vite été conquise. Il s’agit d’une application britannique de méditation qui propose de courts vidéos explicatifs et des séances de méditation sur des thèmes spécifiques, séances uniques ou en série. On peut même choisir son temps de méditation selon la journée : 10, 15 ou 20 minutes.  En plus, la voix du British qui dirige ma méditation est tellement douce et apaisante... Je suis un peu in love avec cette voix. #FanFinie

Et vous? Méditez-vous? Quelle est votre façon de lâcher prise?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES