Dominique Choquette

Questionneuse existentielle Depuis 2017-05-24

Elle a dû être une pieuvre dans une autre vie. Pour l’eau salée : l’océan est son milieu naturel dans lequel elle plonge dès qu’elle peut. Pour les huit bras aussi : faire tourner sa marmite de grande fille entre ses contrats, sa fille, son jogging, ses amis, ses sorties pis tout le reste. Elle tripe sur les spas, les livres, les herbes médicinales, l’eau (hum), les voyages, les thés, la bouffe, la méditation, ses cheveux. Elle a tellement haï sa crinière frisée pendant son adolescence qu’elle a fini par l’aimer. C’est devenu son signe distinctif, son identité. 

Page d'accueil