Le premier foulard que Camina a acheté pour se couvrir la tête provenait d'un petit magasin du Boulevard Saint-Laurent. C'était le début de son voyage dans l'univers des cheveux naturels. Après des années de défrisage, elle a décidé qu'il était temps de laisser ses cheveux se reposer et de commencer à chercher des moyens de les coiffer sans les abîmer.

Depuis, elle a amélioré son jeu d'écharpes et l'a transformé en une entreprise, Urban Wrappers. Les matériaux sont plus robustes, les motifs plus complexes et les couleurs plus vives. 

Crédit:Credits: Pristine Photos

Ayant grandi à Peterborough en Ontario et sans réel exemple présent dans sa famille, elle s’est tournée vers YouTube pour apprendre à coiffer ses cheveux. Depuis, c'est elle qui enseigne aux autres comment faire des nœuds papillon et qui leur montre comment réussir différentes techniques de pliage pour écharpes sur sa page Instagram.

La plupart des matériaux que Camina utilise proviennent de divers pays d'Afrique qu'elle a visités tels que l'Uganda, le Bénin et le Sénégal. Lors de son premier voyage au Bénin, elle a laissé ses effets personnels pour remplir ses bagages d'autant de matériaux qu'elle pouvait acheter auprès de vendeurs locaux. Par la suite, les vendeurs avec qui elle avait formé des relations sont devenus des fournisseurs réguliers de son entreprise. Avec la pandémie, l'importation de marchandises est devenue plus difficile, elle a donc fait des expériences avec des tissus disponibles ici comme le satin et le velours ; cependant, les motifs africains traditionnels sont toujours au cœur d'Urban Wrappers.

Crédit:Credits: Pristine Photos

Sur sa boutique en ligne, vous pouvez trouver des batiks et des tissus imprimés à la cire comme le veut la tradition africaine. Quoique les tissus représentent la fierté de la culture qu'ils représentent, Camina reprend les motifs traditionnels tout en leur donnant une touche contemporaine. En jumelant les foulards Urban Wrappers à un jean ou à une veste en cuir, on peut donner du punch à nos looks favoris et faire tourner les têtes.

La clientèle de Camina s'est élargie au fil du temps. Des femmes et des hommes de la diaspora africaine du Canada recherchent les matériaux qu'elle sélectionne pour créer leurs propres enveloppements et jouer avec le style. La créatrice vend également des sacs, des chouchous et des masques qui sont faits de ces mêmes magnifiques motifs.

Crédit:Credits: Pristine Photos

La collection de cette saison est maintenant disponible et la palette de couleurs est composée de teintes dorées et de nuances douces. Les écharpes sont assez légères pour combattre la chaleur de l'été, mais assez solides pour être transformées en couvre-chefs.

Vous trouverez les différents modèles ici.

Page d'accueil