Depuis le début de l’année, le Québec fait face à une effrayante vague de féminicides. En moins de six semaines, sept femmes ont perdu la vie aux mains de leurs conjoints ou ex-conjoints. Ce sont sept femmes de trop desquelles on a arraché la vie et les rêves.

La violence conjugale est un problème énorme au Québec. Nous avons tous.tes un rôle à jouer en la dénonçant et en offrant notre soutien aux victimes.

C’est dans cet esprit que l’organisme SOS violence conjugale a lancé la campagne #PasUneDePlus.

Campagne #PasUneDePlus

Crédit: SOS violence conjugale

La campagne médiatique lancée par SOS violence conjugale se déroule sous le thème de Pas une de plus. Avec sept féminicides en sept semaines, il y a une urgence d’agir maintenant. Avec cette campagne, l’organisme souhaite rappeler qu’aucune société ne doit tolérer cette violence.

Campagne #PasUneDePlus

Crédit: SOS violence conjugale

La mobilisation doit venir de la part de tout le monde. C’est pourquoi plusieurs visuels de la campagne médiatique rappellent l’importance du soutien des proches, des connaissances et même des inconnus pour les victimes.

Campagne #PasUneDePlus

Crédit: SOS violence conjugale

Une boite à outils numérique a été conçue pour que les gens montrent leur soutien en téléchargeant les visuels et en les affichant sur leurs réseaux sociaux respectifs. Vous pouvez télécharger les visuels ici.

Campagne #PasUneDePlus

Crédit: SOS violence conjugale

L’organisme SOS violence conjugale offre plusieurs outils pour les gens qui vivent de la violence conjugale ou pour les personnes qui connaissent quelqu’un qui en vit. N’hésitez jamais à visiter leur site web et entrer en contact avec l’organisme.

Campagne #PasUneDePlus

Crédit: SOS violence conjugale

La violence conjugale, c’est non. Peu importe votre genre et votre orientation sexuelle, personne n’est à l’abri de se trouver dans une relation toxique et violente. C’est pourquoi il est important d’en parler, de dénoncer et d’être solidaires envers toute personne qui subit cette forme de violence.

Si vous pensez que vous vivez de la violence conjugale ou si vous connaissez quelqu’un qui en vit, n’hésitez jamais à contacter les autorités ou des organismes pour personnes victimes de violence conjugale, comme SOS violence conjugale.

SOS violence conjugale

1 800 363-9010

Page d'accueil