S’habiller pour un samedi soir. Un trait d’eye-liner prononcé et des lèvres colorées. Une chanson qui te fait bondir comme un ballon jusqu’à ce que tu dégoulines de sueur. Voici un tableau de petits plaisirs qui me faisaient sentir bien, belle, entière. J’ai beau imiter les gestes qui me donnent une joie de vivre dans mon salon, mais les sensations reproduites ne procurent pas les mêmes effets qu’avant la vie Covid-19.

selfie de pandemie TPL
Crédit:Genevieve Nickel

La chose la plus dure pour moi durant cette pandémie, et ces mois d’hiver, c’est la sensation de ne jamais être vue. Oui, je vis avec une coloc, et je fais des appels Zoom à n’en plus finir (comme tout le monde), mais le plaisir d’être en public me manque. En été, on pouvait se dandiner en petites robes dans un parc. Mais en hiver c’est un peu plus compliqué pour avoir de l’attention.

Je ne parle pas de séduction ou de jasette avec des étrangers ici (quoique, vouloir flirter et bien paraître n’est pas un tort), j’aimerais plutôt être vue, remarquée. Quand on pouvait aller dans les clubs, ce n’était pas nécessairement pour cruiser, c’était en quelque sorte un acte de présence en public, durant lequel on pouvait en profiter pour regarder les autres. Cet aspect social a beaucoup diminué, j’oserais même dire, disparu, maintenant que la grande sortie c’est une marche à l’épicerie.

manteau d'hiver orange TPL
Crédit:Genevieve Nickel

Une chose a toutefois allégé mon blues et c’est mon manteau d’hiver de couleur orange brulé. En portant cette pièce de vêtement dans la rue, je suis comme un cône orange qui cri « attention a moi ! » et ça marche en titi, personne ne peut me rater ! Ma coloc a récemment fait le saut pour un manteau flash, le sien est de la couleur orange épicé et vient de la compagnie montréalaise Audvik.

Elle confirme se sentir très hot en orange et adore se promener dans la rue montrant sa nouvelle acquisition.

manteau d'hiver orange TPL
Crédit:Genevieve Nickel

En marchant sur le Mont-Royal, j’ai vraiment l’impression que beaucoup plus de personnes favorisent les manteaux et les accessoires hivernaux aux couleurs vives. Peut-être que ça ajoute un peu de folie au quotidien ou que ça comble, pour eux.elles aussi, ce besoin d’être vu. Bref, si vous ne le faites pas déjà, je vous recommande fortement de porter un manteau de couleur attrayante par-dessus vos sweats à bande élastique et votre t-shirt de pyjama taché de pâte dentifrice !

Et, vous, quels sont vos délires pour vous sentir un peu canon quand les opportunités pour s’arranger sont limitées ?

Page d'accueil