Bientôt aura lieu la quatrième édition du Festival Filministes, événement montréalais proposant des discussions sur des enjeux féministes contemporains par le biais de la projection d'oeuvres cinématographiques (diffusion de documentaires, courts-métrages et films de fiction récents) et ayant projet a pour mission de « faire connaître des films et des réalisatrices d'ici et d'ailleurs tout en créant des espaces de discussions et de réflexions destinés à un public de tout acabit ».

Se déroulant cette fois une toute nouvelle formule 100% virtuelle — pandémie oblige —, le festival se tiendra en ligne du 4 au 12 mars et sera entièrement gratuit!

 

Dans cette programmation bien spéciale, vous retrouverez 5 longs-métrages et 6 blocs thématiques totalisant 50 courts-métrages d’ici et d’ailleurs diffusés sur Tënk, une plateforme indépendante dédiée au documentaire d'auteur.

En plus des films, les participant.e.s au festival auront également droit à cinq panels de discussion autour des enjeux présentés par les longs-métrages, une classe de maître sur l’afroféminisme avec la réalisatrice française Amandine Gay, trois résidences artistiques virtuelles réunissant l’artiste visuelle Moule, l’humoriste Naïla et la·e cinéaste Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo, une table ronde sur l’art en temps de pandémie, et finalement à une levée de fonds sous la forme d’un bingo mettant en vedette le cinéma féministe.

Les thèmes au coeur du festival cette année: la justice reproductrice, l’amour, les biais sexistes et racistes de l'intelligence artificielle, le lesbianisme et le vieillissement, l’utilisation du cinéma comme acte de guérison, les récits migratoires; de nombreux angles par lesquels le Festival Filministes souhaite ouvrir la discussion sur les perspectives féministes contemporaines.

De plus, dans afin de rendre ses activités et diffusions inclusives et accessibles au plus grand nombre de personnes, toutes les discussions du festival seront interprétées en LSQ (langue des signes québécoise).

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site Web du Festival Filministes! Sinon, pour vous donner un avant-goût de ce super festival, voici l'horaire de programmation complète ainsi qu'un petit résumé des 5 longs-métrages principaux!

Bon festival!

Image #1

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Image #2

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Alors que nos vies sont de plus en plus régies par la diversité des technologies qui composent l’intelligence artificielle (IA), ce documentaire démontre comment les avancées de l’IA — développées en majorité par des hommes blancs — sont investies par des biais sexistes et racistes. Ainsi, bien que ces technologies puissent nous faciliter la vie ou faire progresser la science à une vitesse phénoménale, elles posent de sérieuses questions éthiques quant à leur développement et à leur utilisation qui demeure très peu réglementée. Coded Bias pose deux questions essentielles: quel est l’impact du rôle croissant de l’IA sur le respect de nos droits et libertés? Et quelles sont les conséquences pour les personnes contre lesquelles l’IA est biaisée?

Image #3

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Depuis quelques années, on voit apparaître au cinéma de plus en plus de récits LGBTQIA2S+. Toutefois, il reste un angle mort: où sont les lesbiennes âgées? La Nave del Olvido parvient à rendre visibles deux réalités trop souvent effacées, soit la sexualité des femmes âgées et les relations lesbiennes.

Empruntant les codes d’un coming-of-age, La Nave del Olvido suit le chemin tortueux, de l’invisibilité à l’affirmation, de Claudina, une femme âgée de la campagne chilienne qui développe un sentiment amoureux pour sa voisine. Avec une photographie onirique, la réalisatrice Nicol Ruiz porte à l’écran un parcours intimiste et transformateur d’une découverte du désir lesbien autrefois enfoui. Au travers d’un ensemble d’épreuves — lesbophobie, deuil et précarité — se tisse en douceur un parcours vers la liberté.

Image #4

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Alors que le 30 décembre dernier l’Argentine légalisait l’avortement, Niña Mamá montre que le combat n’est pas nécessairement gagné: la peur et la honte de l’avortement sont profondément ancrées dans la société argentine. Filmé lors de consultations dans un hôpital public en Argentine, ce documentaire tout en nuances de gris laisse place à la parole de femmes ayant vécu ou vivant une grossesse à l’adolescence. Empreintes de bienveillances, ces conversations intimes et sincères nous mettent face à nos propres privilèges et droits, et permettent de remettre en perspective la légalisation toute récente du droit à l’avortement en Argentine.

Image #5

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Le documentaire Morgana suit une cinquantenaire qui, après plusieurs décennies à s’inscrire dans une norme qui la faisait souffrir, quitte son mari et ses enfants. Plutôt que de mettre fin à ses jours comme elle en avait d’abord l’intention, elle commence à explorer sa sexualité et à la mettre en scène dans des courts métrages qu’elle scénarise et performe. Transposant avec sincérité ses désirs, mais aussi ses blessures à l’écran, Morgana crée une série de films puissants et poétiques.

Donnant accès à l'œuvre et au parcours inspirant de Morgana, ce documentaire aborde avec sensibilité des enjeux tels que la santé mentale, la précarité des créateur.rice.s et le pouvoir de guérison de l’art. Morgana prouve qu’il n’est jamais trop tard pour partir à la poursuite de ses rêves, et souligne l’importance de s’inscrire dans une communauté où l’on peut être qui l’on est, sans compromis.

Image #6

Crédit: gracieuseté Festival Filministes

Présenté gratuitement pour la première fois, le documentaire Traversées (2020) de Florence Pelletier et Caroline Côté suit cinq femmes alors qu’elles tentent de parcourir un trajet de 160 kilomètres dans le Grand Nord québécois (Kuururjaq). Leurs motivations de partir à l’aventure sont multiples: faire son deuil, se dépasser soi-même, retrouver ses racines, réaliser un film. Devant les diverses épreuves, elles se concertent, s’écoutent, formant une unité qui doit sa survie et la réussite de son expédition autant à soi-même qu’aux autres.

Page d'accueil