L’an dernier, Sephora a conduit et financé un important sondage à l’échelle des États-Unis afin de mesurer l’importance du biais racial dans l’expérience de magasinage des gens. Le sondage a été réalisé auprès de 3 000 consommateur.trice.s et 1 700 employé.e.s de Sephora et d’autres magasins. Les résultats, que vous pouvez voir ici (en anglais), sont clairs : 2 consommateur.trice.s sur 5 ont vécu un traitement injuste sur la base de leur couleur de peau ou de leur ethnie.

 

Face à ces résultats choquants, Sephora s’est engagé à mettre en place plusieurs initiatives afin d’améliorer l’expérience de magasinage pour les personnes racisées, de créer des environnements plus équitables dans les magasins et d’encourager les entreprises « black owned ».

Parmi les différentes initiatives, Sephora s’engage à dédier 15% de sa surface de vente à des produits provenant d’entreprises détenues par des personnes noires. La compagnie souhaite aussi doubler cette offre de produits d’ici la fin de 2021. De plus, Sephora augmentera le financement offert aux entreprises détenues par des femmes racisées et inclura une plus grande diversité dans ses campagnes de publicité. Afin d’améliorer l’expérience de magasinage, une nouvelle formation sera offerte aux employé.e.s afin de réduire les comportements racistes ou biaisés. D’ailleurs, la présence d’agents de sécurité dans les magasins sera réduite au profit d’employé.e.s mieux formé.e.s pour reconnaître d’éventuels comportements de vol. Cette décision s’explique par le fait que Sephora s’est fait fréquemment reprocher d’avoir une sécurité agressive et prompte à cibler les personnes racisées en les suivant dans le magasin…

Évidemment, les prochains mois nous montreront si Sephora passe bel et bien de la parole aux gestes. Nous l’espérons de tout cœur, car il est simplement normal que tous.tes puissent profiter d’une expérience de magasinage juste et plaisante.

Page d'accueil