Depuis sa sortie en 2014, j’avais envie d’aller faire le parcours de Foresta Lumina. Marcher dans le bois me fait un grand bien. Marcher la nuit, encore plus. C’était donc la combinaison parfaite pour moi! On a alors décidé (un peu sur un coup de tête!) dernièrement d’aller faire ce fameux parcours illuminé (oui, c’était aussi magique que ce qu’ils disent!).

Comme il fallait réserver et qu’on était pas pire last minute, il ne restait que de la place à la dernière plage horaire, le vendredi. On s’est dit qu’on allait joindre l’agréable à l’agréable en restant dans la belle région de l’Estrie, le temps d’un week-end.

Je ne connaissais pas du tout le secteur – on a dû faire quelques recherches au préalable – mais sérieusement, on risque très fortement d’y retourner, dans un avenir proche, question de voir, goûter et vivre l’Estrie à nouveau. En attendant, voici mes 3 coups de cœur à Magog!

Auberge Comme chez soi

Ce n’est pas un secret : dormir fait partie de mes activités préférées. À défaut d’avoir ma couverture exceptionnelle pour un bon dodo, je peux facilement settle down pour un lit king, dans une chambre parfaitement tempérée, dans une noirceur totale. Ça se gère, disons.

Habit Sleeping GIF - Find & Share on GIPHY

Généralement, on opte pour des hôtels, rarement des auberges (sauf si elles comprennent une activité de villégiature ou de spa). J’ai été surprise de devoir faire mon check-in au comptoir d’accueil du restaurant, mais j’ai trouvé que ça contribuait à l’expérience de l’auberge et ça me rappelait bizarrement des films d’époque où les voyageurs sont de passage pour trouver un endroit où crasher pour la nuit. En plus, ça m’a permis de jeter un coup d’œil sur la salle à manger, qui est beaucoup plus grande que je m’imaginais (surtout en considérant le nombre restreint de chambres).

Le forfait comprenant un souper au restaurant de l’auberge vaut définitivement le coup, surtout en sachant que c’est un apportez votre vin. Il ne coûte que 70$ de plus sur le forfait chambre et est valide pour un repas 3 services pour deux personnes. La nourriture y est honnête, le service vraiment chaleureux. Et de pouvoir aller dormir à quelques pas à peine de sa table, c'est vraiment génial!

Pour en savoir plus sur cette auberge, c'est ici.

Microbrasserie La Memphré

Bien que notre auberge ait été super confortable, le restaurant n’y est pas ouvert pour le déjeuner ou pour le dîner. On devait donc trouver un endroit où se rassasier, après notre nuit à marcher dans le parcours illuminé.

On a opté pour la Microbrasserie La Memphré dont le menu nous a convaincus en une seule lecture. Ce n’était pas tant pour les items qui y figuraient (quoi que l’offre alimentaire et de boissons est intéressante), mais plutôt par le storytelling qui l’accompagne. En tant que passionnée du marketing, c’est ce genre de petits détails qui accrochent mon attention et qui font une grande différence.

Tout ça pour dire que la microbrasserie prend place dans une maison ancestrale (celle du premier maire de Magog, qui plus est!) et capitalise sur la légende locale du monstre du Lac Memphrémagog. Le décor contribue grandement à l’atmosphère décontractée qui, combinée à un service exceptionnel des gens qui y travaillent, donne à coup sûr un repas mémorable.

On y a goûté des plats excellents (gros coup de cœur pour le duo de tartares, qui est en fait un étagé de deux tartares de saumon, apprêtés différemment) et trouvé de nouvelles bières à ramener pour garnir notre frigo (afin de prolonger notre escapade un peu plus longtemps à notre retour à Montréal).

Pour en savoir plus sur cette microbrasserie, c'est ici.

Le Cep d’Argent

J’aime toujours goûter à des produits régionaux, l’alcool n’échappant évidemment pas à cette règle. Il y a quelque chose de super emballant à visiter l’endroit où la magie s’opère, de la vigne à la mise en bouteille. La région regorge de belles places à visiter, mais notre choix s’est arrêté sur ce vignoble puisqu’il offre des produits variés, dont certains s’apparentent au champagne.

Charlotte Ritchie Drinking GIF by BBC - Find & Share on GIPHY

Même si je trouve que le vin québécois est souvent un hit or miss, nous avons fait de belles découvertes à cet endroit. Nous sommes repartis avec une petite caisse bien remplie de bouteilles, mais mon coup de cœur est Le Mistral, une mistelle de fruits d’un jaune assez soutenu, qui a des notes d’abricots, de miel et de pruneaux. C’est une combinaison que j’ai rarement vue (ou plutôt dégustée!), mais ça fonctionne trop très bien.

Le vignoble offre différentes activités, mais nous n’avons fait que la dégustation (dans une salle COVID-friendly), par manque de temps. J’ai bien aimé pouvoir sélectionner les produits qui composeraient ma dégustation, surtout après la présentation du préposé à l’extérieur, qui a définitivement réussi à nous transmettre sa passion pour les vins offerts.

Pour en savoir plus sur ce vignoble, c'est ici.

Bref, notre escapade à Magog nous a permis de faire de belles découvertes et nous a donné envie de retourner visiter cette belle ville très prochainement. C’est tellement un bel endroit, très apaisant, et où les gens sont super accueillants. On s’y sent rapidement comme chez soi!

Plus de contenu