J'ai longtemps réfléchi au titre de cet article... Je suis amoureuse d'une personne grosse. Oui, okay, l'accent est mis sur la personne, mais le titre laisse sous-entendre que je l'aime à cause de son corps... Non. Il est tout simplement difficile de trouver les bons mots pour aborder ce sujet, sans stigmatiser, ni ostraciser, ni fétichiser... Parce que cet homme que j'aime tendrement, je voudrais tellement qu'il se voit avec mes yeux.

Voici les mots que j'aimerais lui faire parvenir aujourd'hui.

Comme tout le monde, tu dois te regarder dans le miroir tous les jours pour t'assurer que tes cheveux sont en place ou que tu n'as pas un truc entre les dents. Tu l'évites tant que possible, mais tu y es inévitablement forcé, pour des raisons pratiques. Mais, chaque fois que cette confrontation survient, tu souffres. Tes yeux te renvoient un reflet que tu n'aimes pas. Est-ce le conditionnement forcé par la société qui a courbé la réalité de ce que tu vois? Parce que mes yeux à moi voient un ange, un doux ange.

Mes yeux à moi voient tes magnifiques yeux, dans lesquels un plongeon attire inévitablement ma bouche vers la tienne.

Quand tu me serres, il n'y a nulle part où j'aimerais être davantage. Ton corps enveloppe mon corps, et ensemble, nous formons la plus synchronique coquille de mer.

De tes sourcils à tes chevilles, j'y promènerais sans cesse mes doigts, mes paumes et j'embrasserais de mes mains toutes les parties de ton magnifique être.

Tout simplement, car magnifique, tu l'es.

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Plus de contenu