Récemment, j’ai décidé de ne plus coucher avec les hommes dès la première date, ou la deuxième, ou même parfois la troisième. J’attends de développer le lien avec cette personne, de créer des liens, d'avoir une connexion sur d’autres niveaux. Bref, je veux prendre mon temps.

Il y a environ un mois, j’ai rencontré quelqu’un. Le courant passait vraiment bien. On s’entendait bien. Deuxième rencontre, il m’invite chez lui. Je lui mentionne que je veux prendre mon temps, je lui indique que nous ne coucherons pas ensemble, qu’il ne se passera rien.

En début de soirée, nous étions à nous embrasser et je sentais qu’il voulait aller plus loin, il insistait pour que nous allions dans sa chambre. J’ai refusé. Nous avons discuté pendant des heures, et j’étais vraiment contente d’avoir refusé, car les discussions que nous avons eues sont de l’ordre de celles que je n’avais jamais eues avant.

La soirée s’est somme toute bien déroulée, j’étais bien, vraiment très bien. Par contre, à plusieurs reprises, quand il m’embrassait, il mettait sa main entre mes cuisses et il a essayé de déboutonner mes shorts. Il m’a proposé d’aller dans son lit, mais sans toujours rien faire. Simplement pour être plus confortables pour se coller.

Je l’ai suivi, parce que oui, moi aussi j’avais envie de m’étendre. La prochaine chose que je sais, nous étions nus dans son lit et il me mangeait. Il n’y a pas eu de pénétration ce soir-là. Il m’avait mentionné qu’il respectait beaucoup mon choix...

Nous nous sommes revus la semaine suivante. Finalement, nous avons couché ensemble. Au moment où j’étais prête. J’ai mis fin à la fréquentation pour d’autres raisons, mais un goût amer est resté dans ma bouche sur cette fameuse soirée.

J’étais bien sur le coup, c’était bon, j’ai aimé mon moment… sauf que j’avais dit non! J’ai fini par dire oui à force qu’il mette sa main là et qu’il essaie et que ça me donne envie… mais j’avais quand même dit non.

J’ai hésité à écrire ce texte… parce que je me sentais coupable, parce que je me suis dit que j’avais un peu cherché tout ça, qu’il y en a qui vivent des trucs pires. Que c’était ma fréquentation du moment et que j’ai eu du fun au final. Sauf que je voulais en parler. Parce que j'ai l'impression que c’est notre espèce de culture; on couche ensemble à la première ou deuxième date, puis, nos relations s’éteignent. On développe la chimie sexuelle avant même d’apprendre à se connaître. Mais moi, je voulais prendre mon temps et ça n'a pas été respecté.

C’est drôle, j’écoutais He's Not That Into You cette fin de semaine et dans le film, ils disaient qu’après 7 semaines de fréquentation, la femme devait avoir couché avec l’homme… comme quoi nos mœurs de société évoluent… pour le mieux, je ne sais pas?!

Plus de contenu