Apprendre une langue est difficile, mais agréable quand nous avons un intérêt pour cette dernière. J’ai étudié pendant 2 ans la linguistique et fait plusieurs cours d’anglais et de chinois (mandarin). Pendant ces années d’étude, j’ai réalisé que ma force n’a jamais été l’oral. C’est peut-être bien pour ça que j’écris des articles au lieu de faire des vidéos sur YouTube. Mais ne pas être doué.e à l’oral ne signifie pas d’abandonner l’apprentissage d’une langue pour autant. C’est pour cela que je vais vous donner mes 5 trucs pour apprendre un autre système d’écriture, particulièrement ceux que j’utilise pour apprendre une langue asiatique. Je toucherai au chinois (mandarin) et au coréen.

 

1. N’appréhendez pas

Pour les Occidentaux, l’écriture chinoise semble être bien trop complexe. Mais pourtant, elle est très simple à comprendre. Respirez un bon coup et avancez un caractère à la fois. Vous allez réaliser que dès que vous connaissez les caractères les plus fréquents, ces derniers se retrouvent dans des caractères plus complexes. En ce qui concerne le coréen, c’est un peu plus facile, car c’est un alphabet (hangul/한글).

 

Crédit:crédit photo: coree-passion.fr

2. Oubliez en partie ce que vous connaissez de votre langue

Quand nous apprenons une autre langue, nous avons l’habitude d’utiliser notre première langue ou notre langue maternelle comme repère. Mais cela peut nous jouer des tours. Par exemple, en tant que francophones, nous sommes habitué.e.s à la syntaxe : Sujet+Verbe+Complément. Mais certaines langues, comme le coréen, ont cette syntaxe : Sujet+Objet+Verbe.

Donc si vous lisez des traductions, il ne faut pas tirer la conclusion que le premier mot en coréen est le premier mot de la traduction française. De plus, nous utilisons un alphabet dont la combinaison de plusieurs lettres forme un mot. En coréen c’est la même chose, malgré que la disposition des lettres diffère (gauche à droite et de haut en bas.) Par contre, en chinois, ce n’est pas le cas. Chaque caractère est un mot en soi et dépendant d’avec quel caractère il est mis, il aura un autre sens ex : 中 [zhōng](milieu/centre/central) 國 [guó](pays/nation) 人 [rén](personne) = 中國人 [zhōng guó rén]  Chinois/Chinoise

 

3. Écoutez des vidéos de musique avec les paroles ou des émissions avec sous-titres

Comme cela, vous pouvez associer rapidement les phonèmes (sons) à sa graphie.

 

4. Ne vous fiez pas à la transcription phonétique (romanisation) de l’écriture

Une grande erreur que je vois souvent, c’est que les gens se fient constamment à la romanisation des systèmes d’écriture étrangers. Cependant, il arrive souvent qu’une lettre en français se prononce différemment. On a déjà la preuve avec l’anglais qui utilise aussi l’alphabet romain. Un autre exemple concret: dans le pinyin le « r » en mandarin ne se prononce pas comme un « r » français. Il se prononce plutôt entre un « j » et un « l »

Crédit:Crédit photo: han-trainerpro

5. Prenez votre temps

Apprendre une langue n’est pas une course. Mieux vaut y passer 30 minutes à une heure par jour, que de se bourrer le crâne pendant 5 heures.

Quels sont vos trucs pour apprendre une langue étrangère?

 

Ton Petit EXTRA

Bonus: Apprendre l’alphabet phonétique international

Crédit:crédit photo : http://fannyphonetique.canalblog.com/

Voici mes deux chansons préférées qui m’ont aidée à apprendre l’écriture du mandarin et coréen:

Beautiful Myth (美麗的神話) – Jackie Chan & Kim Hee Sun

Ending Page

Plus de contenu