L'été sera sans festivals et ça me rend nostalgique

Crédit photo: Pexels

À quoi ressemblera notre été, sans festival? Je me suis longuement posé la question, car un de mes moments préférés de l'hiver est de choisir les concerts, les spectacles et les festivals auxquels je vais assister durant la période estivale. Malheureusement, en raison du contexte actuel, ceux que j'avais choisis ont tous été annulés. Il n'est pas encore clair si les petites salles pouvant accueillir moins de cent personnes pourront continuer de présenter des spectacles, mais pour l'instant, il semble que nous allons devoir nous rassasier avec les prestations live que certains artistes offrent pour rester connectés avec leurs fans (mes préférés sont les Fireside Sessions sur le Facebook de Flogging Molly).

 

Pour moi, la nostalgie a déjà commencé.

J’entends encore la foule scander pour le rappel d’A Day To Remember (ou le non rappel?), le 12 juillet dernier au Festival d'Été de Québec; le groupe s'est exécuté avec If It Means a Lot To You:

'Cause I can't come back home 'til they're singin'
La, la la la, la la la
'Til everyone is singin'
If you can wait 'til I get home (I get home)

 Cette chanson perd tout son sens à présent, parce qu’être confiné.e chez soi est notre nouvelle réalité. Il n’y a plus de ‘till I get home.

J'avais prévu réentendre ce groupe le 4 juin prochain au Centre Vidéotron dans le cadre de sa tournée avec Slipknot. Comme vous vous en doutez, cette tournée a subi le même sort que les festivals et les spectacles; elle a été annulée. Je n’aurai donc pas la chance de réentendre le fameux breakdown « disrespect your surroundings » de la chanson Mr. Highway’s Thinking About the End qui est maintenant devenue, ironiquement, « disinfect your surroundings » dans une parodie en ligne.

@pizzabeardpartyi can’t fight the meme any longer.... 🤘🏼😷 ITS FINALLY TIME TO ##DISINFECTYOURSURROUNDINGS // ##coronavirus ##fyp♬ original sound - pizzabeardparty

Je comprends tout à fait pourquoi ces mesures ont été prises et je ne les remets pas du tout en question; en ce moment, il y a des choses beaucoup plus graves dans le monde que l'annulation des festivals et des spectacles et nous devons êtres prudent.e.s.

Mais l'été sera différent sans l’effervescence de la culture, sans la musique qui envahi nos quartiers, sans cette marée de gens euphoriques à l’idée de s’époumoner sur leur chanson préférée entourés de leurs amis et de leur famille. Ce sera différent de ne pas vivre cette expérience de foule dans laquelle on devient tous un peu plus familiers pendant qu'on apprécie ensemble la beauté de la musique et que nos barrières tombent.

Je suis un peu triste de ne pas pouvoir vivre cette chaleur humaine qui apparaît lorsque, par exemple, une gang de Québécois.es se retrouve autour d'un gigantesque feu pour chanter du Paul Piché le 24 juin.

C'est d'ailleurs une vieille chanson de Blink 182 qui me l’a fait réaliser, avec le classique The Rock Show :

 

I couldn't wait for the summer and the Warped Tour
I remember it's the first time that I saw her there
[...]
Because I fell in love with the girl at the rock show

 

Après l’avoir écouté, je me suis rendu compte qu’en ce moment, je ne sais plus trop à quoi j'ai hâte. Mes souvenirs les plus heureux se sont toujours déroulés à un concert. C'est un événement spécial et dès le moment où l'on achète nos billets, nous sommes submergés par l'excitation, nous nous organisons avec nos amis parce qu'on sait bien que l'avant et l'après est aussi important que le festival en soi.

Je sais que mon été sera marqué par la nostalgie; je le passerai à me remémorer les festivals passés et tous ces moments privilégiés passés avec mes amis et mes proches, toutes ces rencontres fortuites et de nombreuses anecdotes. Comme les pluies torrentielles qui nous forcent à lâcher prise face à la nature alors que nous sommes en plein coeur d'une foule immense. Je comprends maintenant que j'ai pris pour acquis ces rassemblements.

Je ne sais pas ce que nous réserve l’été, mais j’espère que malgré tout, nous allons célébrer la musique.

 

Êtes-vous aussi nostalgique en pensant à notre été sans festival?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES