La chronique « Courrier de la vie adulte » est écrite par Andrée-Anne et sa mère, Andrée, et tente de répondre à des questions propres à la vie d’adulte. Tu as une question que tu ne veux ou ne peux pas poser à ta mère? Demande à la mienne!

 

« Comment refuser la promotion qu’on me propose? J’adore ma job, et je ne veux pas de rôle de gestion! »

 

Je commence avec un exemple : vous avez un emploi dans les services, et vous adorez transiger avec votre clientèle. Votre gestionnaire vous approche pour vous offrir un poste de chef d’équipe. C’est certes une promotion (avec le salaire qui va avec!), mais votre emploi changerait du tout au tout! Cela ferait en sorte que vous perdriez ce contact avec vos clients et vos clientes, et que vous passeriez plutôt votre temps à faire des tâches de nature administrative au bureau; de l’autre côté, vos compétences en gestion seraient décuplées.

Un premier conseil serait d’évaluer « pourquoi » cette promotion ne vous attire pas. Est-ce simplement un manque de confiance en vous et vos compétences? Ou bien est-ce que c’est un changement pour lequel vous n’avez pas d’intérêt à ce moment-ci?

Par la suite, une bonne discussion avec votre gestionnaire s’impose! Il ou elle a peut-être mal compris vos aspirations à plus long terme, ou n’était pas au courant. Si votre emploi vous plaît, c’est le moment de réitérer votre loyauté. En effet, vous ne refusez pas l’offre pour vous en aller, bien au contraire! Si vous souhaitez vous développer et gravir les échelons, mais d’une autre manière, c’est également le moment de le signifier.

Le plus important : ne pas fermer de portes. Les besoins et les aspirations à court terme, de même que vos plans à long terme, changent avec le temps, et vous ne voulez surtout pas passer à côté de belles opportunités dans le futur.

Si vous avez la conviction qu’un poste de gestion n’est pas ce qui vous convient pour l’instant, peut-être pourriez-vous offrir à votre gestionnaire de seconder les nouveaux venus et les nouvelles venues dans leur apprentissage : ainsi vous auriez la chance de continuer à faire ce que vous aimez et de collaborer à la formation des nouvelles personnes. C’est une petite incursion dans le monde du coaching qui un jour, peut-être vous amènera vers la gestion!

Vous n’ĂŞtes pas certain.e de vouloir ou non accepter cette fameuse promotion? AndrĂ©e-Anne et sa mère vous donnent quelques indices pour aiguiller votre dĂ©cision dans cet article: Courrier de la vie adulte: Devrais-je accepter la promotion qu’on me propose?

Avez-vous déjà refusé une promotion?

 

Ton Petit EXTRA

Saviez-vous que certain.e.s psychologues sont spĂ©cialisĂ©.e.s en orientation, en gestion et en dĂ©veloppement de carrière? Ces professionnel.le.s peuvent rĂ©pondre Ă  vos questions, vous aider dans votre cheminement professionnel et vous donner des outils pour gĂ©rer le stress occasionnĂ© par votre emploi, si vous en ressentez le besoin. Vous pouvez les trouver sur le site de l’Ordre des psychologues du QuĂ©bec dans le volet «Trouver de l’aide».

Pour toutes les personnes oeuvrant dans le vaste domaine des communications et du marketing, le bec est un organisme sans but lucratif qui offre gratuitement de l’aide financière, professionnelle et personnelle. Une ressource incontournable qui a Ă  coeur votre bien-ĂŞtre global!

 

Plus de contenu