Gros bravo aux étudiant.e.s en fin de session pendant la crise de la COVID-19

Crédit photo: Pexels

En pleine fin de session, j’ai décidé de prendre une pause de mes travaux (lire ici: je n’ai vraiment pas envie de travailler et je vais donc procrastiner). J’aimerais prendre un temps pour nous féliciter, nous, étudiant.e.s de tous les niveaux et de tous les programmes. La fin de session n'est déjà pas facile en temps normal, alors en ce moment... J'ai donc envie de vous envoyer une petite dose d’amour et d’encouragement parce qu'études et Covid, ce n'est pas le match du siècle, on s'entend là-dessus!

Bravo aux étudiants qui poursuivent leur session dans ce contexte un peu chaotique. Pour certains, les établissements scolaires ont envoyé des directives claires et précises sur la suite des choses, alors que d’autres sont restés longtemps dans le néant et encore aujourd’hui, les consignes ne sont pas claires quant aux évaluations ou aux modalités d’enseignement. Ce n’est vraiment pas facile de continuer d’avancer quand il y a autant d’incertitudes. Bravo pour votre résilience.

Bravo à tous ceux et celles qui poursuivent leurs études même si devoir apprendre à distance, ou par soi-même, c’est tellement différent d’apprendre dans un cours avec un prof en avant. Ce n’est pas donné à tout le monde d’être autodidacte dans ses apprentissages. Or, la situation actuelle l’oblige. On doit se trouver de nouvelles méthodes d’étude, on doit lire des concepts qu’on préférerait se faire expliquer de vive voix. Certains.es profs organisent des vidéoconférences, alors que d’autre partagent des vidéos. Certains.es n’offrent que leurs présentations visuelles et quelques notes écrites. Dans tous les cas, c’est un grand changement auquel on doit s’adapter. Bravo pour votre débrouillardise. 

Bravo aux étudiants.es qui sont devenus.es experts.es TI du jour au lendemain. Il est vrai que plusieurs d’entre nous avons déjà une certaine aisance avec la techno. Sauf que, des fois, ça devient plus compliqué. On va se le dire, quand tu n’as jamais utilisé Zoom ou d’autres plateformes du genre, c’est un apprentissage de plus à faire. Et comme, justement, la plupart de l’enseignement se fait via l’utilisation de technologies, nous n’avons pas vraiment le choix de les utiliser. Bravo pour votre patience

Bravo à tous ceux et celles qui vivent des situations difficiles et stressantes, mais qui continuent malgré tout. Plusieurs professionnels remarquent déjà une augmentation des problèmes liés à l’anxiété et au stress, pour ne nommer que ceux-là. Déjà en soi, l’école crée un contexte rempli de facteurs anxiogènes. On repassera pour une énumération; on les connaît. Or, la crise actuelle peut engendrer encore plus de stress. C’est vraiment difficile à gérer pour plusieurs. Alors que vous le gérez avec brio, ou de peine et de misère, bravo pour votre persévérance

 

 

Un dernier bravo aux étudiants.es qui ont pris la décision ou ont été forcé.e d’arrêter leurs études. Aller à l’école après l'âge de 16 ans au Québec est un choix, un privilège certes, mais aussi un défi. Que le défi soit difficile ou facile, chaque étudiant.e l'entreprend avec un objectif en fin de ligne; obtenir un diplôme, se développer, améliorer ses connaissances dans un domaine et plus encore. On met beaucoup d’énergie et de temps dans les études, on investit dans notre futur. Or, devoir cesser, temporairement ou pas, son cheminement scolaire, ça peut être un choix très difficile. On repousse alors un objectif dont la ligne d’arrivée était connue. C’est un coup dur sur la motivation. Alors, peu importe la raison qui vous a forcé.e à arrêter l’école (santé, finances, logistique,etc.), bravo pour votre courage!

Pour finir, un simple merci pour le support. Que ce soit celui des nos amis.es qui écoutent nos chialages, notre famille qui tente de comprendre ce qu’on vit, les profs qui s’efforcent de nous enseigner comme ils peuvent, les établissements scolaires qui essaient de tout mettre en oeuvre pour qu’on puisse continuer. Il y a une tonne de personnes qui travaillent à ce que les étudiant.e.s continuent de bâtir leur avenir et celui de notre société. Merci.

Je retourne à mes travaux, maintenant. Bonne fin de session à tous!

Juste clarifier un point: je sais bien que certains.es sont au front de cette crise, que d’autres vivent des situations plus difficiles que de devoir passer un examen de psychologie ou finir un travail sur le marketing. Ce texte se veut simplement une petite tape sur l’épaule des étudiants.es qui, comme moi, trouvent la fin de session difficile. #OnN’aPasÀHiérarchiserLesProblèmes

 

Ton Petit EXTRA

Saviez-vous que des mesures d'aide financière aux étudiant.e.s ont été annoncées récemment par le gouvernement canadien? Informez-vous sur la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants qui pourrait vous permettre de toucher 1250$ par mois de mai à août 2020. Une aide qui peut faire toute une différence si vous êtes privé.e de votre revenu habituel cet été à cause de la COVID-19!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES