Dans la catégorie des choses que je ne pensais jamais écrire de ma vie, il y a cette fameuse situation de confinement due à une pandémie mondiale (je ne l’avais pas vue venir, j’avoue, et vous?) et aussi l’épanouissement spontané de ma vie sexuelle qui était un peu fade depuis quelques années.

Voyez-vous, je suis en couple depuis plusieurs années et même si notre vie sexuelle a toujours été agréable, pleine de respect mutuel, de consentement et de communication ouverte de nos envies et de nos désirs, disons que la fréquence de nos ébats était plutôt faible au cours des dernières années. Pas que j’aime me comparer aux comédies romantiques et aux statistiques qui semblent parfois exister dans l’unique but de nous culpabiliser, mais je sais qu’une fois par semaine en moyenne, ce n’est pas le gros party non plus. 

Pendant plusieurs années, ça a été notre rythme et ça nous convenait et par nous, je veux dire moi, parce que mon copain aurait préféré que nos rapports soient plus fréquents, mais on gérait bien ça, à grands coups de discussions sur nos états d’âme: « oui, je te trouve attirant », « non, je n’ai pas envie d’aller voir ailleurs », etc.

Mais depuis le début du confinement, je ne sais pas par quelle combinaison inattendue de facteurs ça s’est produit, mais je n’ai jamais eu autant envie de faire l’amour. Oui, nous travaillons tous les deux de la maison, nous passons plus de temps ensemble, nous avons aussi plus de temps libres encabanés à la maison et Netflix n’est pas une source infinie de divertissement, mais il y a plus que ça. 

Je ne sais pas si c’est le stress de cette situation mondiale improbable et l’insécurité qu’elle entraîne qui me donnent envie de m’accrocher à mon chum au sens propre et figuré, ou si c’est ma nouvelle routine de télétravail dans un environnement plus calme qu’un bureau à aire ouverte qui me permet de conserver ma belle énergie, mais wow!

J’aimerais bien comprendre pourquoi ma libido s’emballe ainsi, parce que disons que j’appliquerais la recette magique dans le futur, lorsque la situation sera rétablie. Ça fait tellement de bien de savoir que la passion n’est pas morte - ou du moins, affaiblie, parce qu’il ne faut pas exagérer non plus - au sein de mon couple. On se retrouve comme à nos débuts, mais avec toute la force d’une relation bâtie depuis des années et laissez-moi vous dire que ça fait des étincelles.

Je suis d’autant plus surprise de cette renaissance libidinale que chez moi, le stress a tendance à réduire à néant mes envies de sexy time. Je vais donc essayer de maintenir mon mindset actuel… et au pire, j’en aurai profité pleinement le temps que ça aura duré! 

Je ne veux pas non plus me mettre de pression; je sais que c’est inutile et contre-productif lorsqu’il est question de désir sexuel, mais ça me fait un bien fou de me sentir bouillir de désir à nouveau. 

Est-ce que le confinement vous fait de l’effet?

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Plus de contenu